(Zimbabwe) Ministère de la Justice : ZPCS, le département en charge des prisons et services correctionels se tourne vers le biogas | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Résumé. Afin d'améliorer la gestion des déchets des prisons surpeuplées, le Zimbabwe Prisons and Correctional Services a adopté le recours à la méthanisation afin de produire du biogaz. 

Ce projet survient dans le contexte de multiplication de digesteurs à travers le pays, grâce au Fonds pour l’Électrification Rurale. L'objectif est de complémenter les autres modes de production d'énergie permettant aux institutions publiques rurales d'avoir accès à l'énergie d'ici 2018. 

La porte-parole du ZPCS indique à titre d'exemple que la ferme-prison de Chirikubi opère désormais 2 digesteurs de 200 m3 chacun, pour le chauffage et l'éclairage de la prison. Du fait de la surpopulation carcérale, des problèmes liés à la saturation du réseau d'assainissement étaient monnaie courante, mais sont maintenant de l'histoire ancienne. 

Cet article a été publié dans le contexte de la 106ème édition du Harare Agricultural Show, qui a eu lieu du 22 au 27 août, sur le thème : "Résilience climatique : la nouvelle frontière agricole".