Échos circulaires de la matière organique
2.6K views | +4 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Europe) Global Bioenergies séduit la Suède avec son isobutène biosourcé 

(Europe) Global Bioenergies séduit la Suède avec son isobutène biosourcé  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Alors que Global Bioenergies s'apprête à démarrer son démonstrateur industriel de production d'isobutène biosourcé en Allemagne, la société signe un partenariat pour développer une filière de carburant d'origine forestière en Suède.
more...
Vivalist's curator insight, September 28, 2016 4:26 AM
Global Bionenergies, une société française qui avait déjà un prototype fonctionnel prés de Reims, développe un nouveau test "d'une capacité de 100 tonnes/an en Allemagne.
[Ce] sera la première unité à produire de l'isobutène par voie fermentaire, par des bactéries modifiées, et à partir de ressources végétales. De plus, cet isobutène est sous forme gazeuse, ce qui facilite les opérations d'extraction et de purification."

La société va collaborer avec un consortium suédois afin de produire du bio-carburant à partir de matière première forestière.

Elle a également de nombreux autres projets en cours donc la création d'une usine en France utilisant le sucre de betterave et aux Etats-Unis avec le sucre de maïs.
Rescooped by Organic'Vallée from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Coca-Cola Life : La Suède juge trompeuse la mention «sucré à partir de sources naturelles»

Coca-Cola Life : La Suède juge trompeuse la mention «sucré à partir de sources naturelles» | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
« Sucré à partir de sources naturelles. » Le slogan de Coca-Cola vient d’être interdit en Suède. Pourquoi ? Tout simplement parce que la justice a estimé que le Coca-Cola Life, « petite frère vert » de la célèbre boisson gazeuse, n’était sucré que « grâce à des produits transformés chimiquement ».

« L’énoncé a été considéré comme trompeur pour les consommateurs », a indiqué, ce lundi, la cour d’appel suédoise dans un communiqué. « Le Coca-Cola Life est sucré avec des glycosides de stéviol et du sucre. Ces ingrédients n’apparaissent pas comme purs par nature, mais sont obtenus par des processus chimiques », a-t-elle précisé.

Via Katell Rochard
Organic'Vallée's insight:

Un petit rappel extrait du Guide des allégations environnementales à l'usage des professionnels et consommateurs (MEDDE, MàJ 2012)  : 

 

" QUE SIGNIFIE « NATUREL »  ?

Tout produit ou composant peut trouver son origine dans la nature. C’est pourquoi l’emploi du terme « naturel » doit être défini afin qu’il n’induise pas en erreur. L’allégation « naturel » doit permettre de différencier un produit proche de son état d’origine d’un produit qui aurait subi des transformations plus profondes.

 

Le règlement REACH (règlement CE no 1907/2006 du 18 décembre 2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances) comporte la définition suivante : « substances présentes dans la « nature » : une substance naturelle, telle quelle, non traitée ou traitée uniquement par des moyens manuels, mécaniques ou gravitationnels, par dissolution dans l’eau, par flottation, par extraction par l’eau, par distillation à la vapeur ou par chauffage uniquement pour éliminer l’eau ou qui est extraite de l’air par un quelconque moyen ».

 

Naturel n’est pas synonyme de végétal ou d’inoffensif

 

C’est un examen au cas par cas de la nature des produits et des traitements subis qui doit amener à déterminer si un produit peut alléguer de son caractère naturel. L’entreprise ne doit pas laisser entendre que le produit est meilleur pour l’environnement sans être en mesure de le démontrer. Elle ne doit pas minimiser le risque pour la santé et l’environnement d’un produit qui serait classé parmi les substances et préparations dangereuses en dépit de son origine naturelle.

 

QUELLES INFORMATIONS DOIT-ON TROUVER SUR LE PRODUIT ?

 

  • La liste des composants naturels du produit
  • Le pourcentage de ces composants naturels dans le produit fini.

 

Si le produit est qualifié de « naturel » (par exemple : peinture « naturelle »), il doit contenir au moins 95 % de composants naturels. En dessous de ce seuil de 95 %, seuls les composants peuvent être qualifiés de « naturels » (par exemple : « peinture à base d’huile végétale naturelle »). L’entreprise doit pouvoir justifier de la nature et du pourcentage des substances naturelles composant le produit. "

more...
No comment yet.