Les députés doivent se pencher sur une proposition de loi socialiste qui remet sur la table les dispositions de la loi Sapin 2 sur l'accaparement des terres agricoles récemment censurées par le Conseil constitutionnel. L'objectif est de renforcer le contrôle des Safer sur les transactions.