Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +2 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Biodiversité et monopole des semenciers, ou le coup de gueule de Olivier Roellinger (ressorti des archives)

90% des semences détenues par 5 grands groupes de l'agrochimie (dont Bayer & Monsanto) qui ont la main mise sur le catalogue de variétés autorisées. Depuis 60 ans, c'est 80% des variétés végétales comestibles qui ont disparu. Si un maraîcher n'utilise pas les semences autorisées dans ce catalogue, il risque 450€ d'amende par variété ! Dans Actuality, le chef et gastronome, Olivier Roellinger s'insurge contre ce monopole qui risque de tuer la biodiversité.

 

Et un petit documentaire pour la route : La guerre des graines (2014)

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Lot-et-Garonne) Semences toxiques : un simple agriculteur paye pour Syngenta

(Lot-et-Garonne) Semences toxiques : un simple agriculteur paye pour Syngenta | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Au cœur d’une affaire d’épandage de semences enrobées de pesticides, le géant suisse de l’agrochimie échappe à une sanction du tribunal correctionnel de Paris.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) Bayer rachète Monsanto pour 59 milliards d'euros

(Monde) Bayer rachète Monsanto pour 59 milliards d'euros | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Un monstre est né. C'est la fin de plusieurs mois de discussion. Le chimiste Bayer a annoncé mercredi 14 septembre acheter le fabricant controversé de pesticides et semences OGM Monsanto pour 59 milliards d'euros (66 milliards de dollars US), dans ce qui constitue l'acquisition la plus chère jamais payée par un groupe allemand.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Et si demain la résistance paysanne montait en graines ?

(France) Et si demain la résistance paysanne montait en graines ? | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le salon de l’agriculture va s’ouvrir à la fin de la semaine. Parmi les participants il y aura des rebelles qui se battent pour semer librement.
Si je vous dis museau de lièvre? Vous me répondez quoi? Si je vous dis Beurré superfin?
C’est pas une tartine ou d’un animal… Le premier le museau de lièvre c’est une pomme en forme de kiwi.
Le deuxième, c’est une poire figurez-vous, mais qui au contraire aurait plutôt une forme de pomme.
Pourquoi je vous parle de ça?
Parce que vous ne les trouvez jamais à l’étal du supermarché.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Le téléphone sonne : le marché des semences agricoles

(France) Le téléphone sonne : le marché des semences agricoles | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Cette industrie est en voie de concentration extrême, un marché aux mains de quatre multinationales de tout premier plan qui sont entrées dans une phase de rapprochement, avec des projets de fusion dont le plus emblématique est celui de Monsanto et de Bayer.
Quel sont les effets de cette concentration?
Que peuvent les agriculteurs face à des tels mastodontes ?
Assiste-t-on, via les brevets que détiennent ces entreprises, à une privatisation d’une partie de la Nature ?

Débat du 20/12 dans le Téléphone Sonne.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Réaction : le sale coup porté par la loi biodiversité aux échanges de semences entre jardiniers amateurs

(France) Réaction : le sale coup porté par la loi biodiversité aux échanges de semences entre jardiniers amateurs | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
La loi sur la biodiversité soumet paradoxalement l'échange de semences entre jardiniers amateurs à de nouvelles contraintes sanitaires. L'échange entre agriculteurs est en revanche facilité.
more...
No comment yet.