(France) Cyrille Harpet : «Avec les déchets, notre réflexe, c’est "débarrassez-moi de ce que je ne veux pas voir et sentir"» | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Pour le philosophe Cyrille Harpet, les ordures, que repousse notre société hygiéniste, devraient être gérées de façon bien plus rationnelle. Car ce que l’on jette nous reviendra par l’air, l’eau ou nos assiettes.