(Etats-Unis) San Francisco interdit la vente au détail de biens et produits de consommation en polystyrène expansé | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Article en anglais. La ville de San Francisco, pionnière du « no waste » - elle avait interdit les sacs plastiques non réutilisables dès 2007, renforce son attirail de lutte contre les produits jetables en interdisant la vente au détail de produits en mousse de polystyrène.

 

Plus de 8% des microparticules trouvées dans la baie de San Francisco ont été identifiées comme étant du polystyrène. En outre, le temps de décompositions des plastiques légers est extrêmement long, ils polluent ainsi d'autant plus longtemps les cours d’eau, en détériorant la vie aquatique, l'avifaune, etc.

 

La mesure interdit strictement à toute entreprise de San Francisco d’utiliser du polystyrène pour conditionner des biens de consommation ou des produits alimentaires. Toutefois la ville n'est pas compétente pour élargir l'interdiction aux entreprises non domiciliées à San Francisco. Ainsi, des entreprises telles qu'Amazon pourront-elles continuer à ’emballer leurs produits avec du polystyrène avant de les envoyer à San Francisco. C’est pourquoi certains, notamment les détracteurs opposés à cette nouvelle mesure, pensent que cette interdiction ne se justifie pas.

 

L’interdiction de la vente de biens de consommation en polystyrène expanse entrera en vigueur au 1er janvier 2017, celle sur la vente d'emballages en polystyrène expansé pour viandes et poissons entrera en vigueur au 1er juillet 2017.