(USA) Des champignons pour produire des éléments d'ameublement | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Article en anglais. Des lampes et des accoudoirs fabriqués à partir de champignons ? Cela peut sembler futuriste, mais ils sortent déjà des mains des architectes d'intérieur. 

Les ingrédients de base sont des coproduits de l'agriculture, par exemple des pellicules de soja ou des feuilles d'épis de maïs, innoculés de mycélium. 

 

L'entreprise qui développe ce matériau biofabriqué est Ecovative - qui s'est faite remarquer au côtés de Dell en 2011 : depuis, une part des produits DELL sont livrés dans des coques intérieures faites de ce matériau, en lieu et place du traditionnel polystyrène.

 

Le mois prochain, Ecovative lancera une ligne entière d'éléments d'ameublement faits à partir de mycélium. Suivant les souches et les procédés utilisés, le principe se décline pour permettre d'atteindre différents degrés de plasticité et de résistance, de l'accoudoir au panneau de mycélium aussi résistant que le bois - et exempt de colles et autres produits tels que le formaldéhyde, encore largement présent notamment dans les panneaux de particules.