Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +0 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Ariège) Le panier d'Azalée met du bio dans les assiettes

(Ariège) Le panier d'Azalée met du bio dans les assiettes | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Des produits laitiers (lait, fromages et yaourts), des confitures, des jus de fruit mais également du vin, le tout issu de l'agriculture biologique locale… Voilà ce que propose le panier d'Azalée qui a pour but de travailler en étroite collaboration avec les petits producteurs de la région afin de commercialiser leurs produits frais sur les marchés de proximité mais également de les livrer à domiciles chez ses clients. Le caractère bio de la production est également un facteur très important. «Le bio est un critère essentiel car il implique une qualité du travail et du respect» confie Constance Berteil. Son projet est déjà bien ficelé : si son activité doit débuter au mois de juin, elle a déjà planifié plusieurs améliorations qu'elle financera au fur et à mesure. Parmi ces dernières, elle compte notamment investir dans un caisson isotherme réfrigéré qui lui permettrait de pénétrer des marchés plus éloignés tout en conservant la fraîcheur de ses produits.

 

Constance a présenté son entreprise au concours Occistart.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Saviez-vous qu'au Pays basque on peut consommer de la fraise locale ? C'est le défi que relève, chaque année, la famille Laporte, maraîchers installés à Bayonne et à Tarnos.
Rondes, allongées, acidulées ou douces, plus ou moins charnues mais toujours rouges surmontées d'un beau pédoncule vert, les fraises sont la promesse de desserts sucrés annonçant les beaux jours.
Dans leurs barquettes cartonnées, les gariguettes, maras des bois et autres charlottes proposées par le maraîcher Pierre Laporte, dont la ferme Dache Dise est implantée aux portes de Bayonne, prouvent chaque semaine au consommateur qu'on peut aussi manger de la fraise locale au Pays basque. Face à la fraise de Dordogne ou du Lot-et-Garonne, les Laporte tirent leur épingle du jeu en proposant plusieurs tonnes de fruits rouges produits localement, chaque année. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Indre-et-Loire) Des repas régionaux dans les cantines tourangelles à l'horizon 2020

(Indre-et-Loire) Des repas régionaux dans les cantines tourangelles à l'horizon 2020 | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Manger tourangeau dans les collèges de Touraine, c'est l'ambition du Conseil Départemental qui veut à l'horizon 2020 que 50% des 2,4 millions repas servis chaque année dans les cantines aux collégiens soient issus des circuits de proximité.

Le Conseil départemental d'Indre-et-Loire, dont dépendent les cantines des collèges, s'est fixé pour objectif que sur les 2,4 millions de repas distribués chaque année, 50% soient fait à base de produits locaux. Pour atteindre cet objectif, les chefs-cuisiniers des collèges d'Avoine, Azay-le-Rideau, Chinon, Château-la-Vallière, Langeais, Neuvy le Roi, Luynes, et Savigné-sur-Lathan ainsi que le chef cuisinier de l'Unité de production Montaigne de Tours Nord se sont réunis récemment à Bourgueil

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) 20 % de bio en restauration collective publique en 2020 : le Conseil Constitutionnel invalide la mesure

Encore un rebondissement !  Après de nombreux allers-retours entre le gouvernement et le Parlement, le seuil de 20 % de produits bio en restauration collective publique et de 40 % de produits locaux en 2020 semblait quasiment acquis. Hé bien, c'était sans compter le Conseil Constitutionnel qui, le 25 janvier, a censuré du texte de la Loi Égalité et Citoyenneté l'amendement déposé par Brigitte Allain au motif qu'il était un "cavalier législatif".

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Afrique) Le Sénégal sème les graines du renouveau rural

(Afrique) Le Sénégal sème les graines du renouveau rural | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Pendant plusieurs décennies, d’innombrables habitants des zones rurales d’Afrique ont rejoint les centres urbains, attirés par la perspective d’une vie meilleure. Dans la région sénégalaise de Fouladou, une initiative locale qui vise à améliorer la viabilité de l’agriculture tente d’inverser cette tendance, en mettant l’accent sur les semences.
Lamine Biaye, vétéran du Mouvement des paysans sénégalais aujourd’hui âgé de plus de 70 ans, est le fondateur et président de l’Association sénégalaise des producteurs de semences paysannes (ASPSP). Cette organisation s’appuie sur les connaissances locales et les systèmes d’échange pour dynamiser la biodiversité et améliorer la production de semences.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gers) Le maraîchage en mode bio à la Ferme du Petit Sau

(Gers) Le maraîchage en mode bio à la Ferme du Petit Sau | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Au Petit Sau, Florent Celeghin, il mène actuellement sa quatrième saison d'exploitation en maraîchage biologique, secondé par Marie-Charlotte Pettini, sa compagne, qui partage désormais son aventure. Et d'aventure, il s'agit bien d'une, car Florent a créé son exploitation ex nihilo. «Quand j'ai découvert le site, il était abandonné depuis des années». Une situation qui aura au moins eu l'avantage de lui épargner l'étape de la conversion des terres, huit hectares sur lesquels sa production s'étale d'avril à décembre. «Actuellement ce sont les fraises, les asperges, l'oignon nouveau, les carottes, sales, petits pois, fèves. Après nous aurons les légumes d'été : tomates, courgettes, aubergines, poivrons, et comme ça jusqu'à l'automne avec les navets, les pommes de terre et les courges». Sa passion du bio, Florent la décline à travers un autre petit plaisir, celui de produire sa propre huile de colza bio à partir des oléagineux qui poussent sur ses terres. «Là encore, c'est une envie qui m'est venue après avoir goûté de l'huile naturelle. Chaque année, la récolte me permet de produire un lot qui est pressé chez un collègue . Je décante, je filtre et je mets ensuite en bouteille à la maison». Outre le «plaisir de faire pousser et de vendre ce que l'on fait pousser», Florent savoure le contact que permet la vente directe. Un exercice auquel Marie-Charlotte et lui goûtent chaque semaine sur les marchés à Nérac et au Passage d'Agen. «On en faisait d'avantage les années précédentes, mais on a décidé de proposer plutôt un après-midi de vente ici, sur l'exploitation». Le couple accueille ainsi les clients depuis deux semaines, le mercredi de 14 heures à 19 h 30, au Petit Sau. Un contact au plus près des serres et des plants qui, le site s'y prêtant, pourra donner lieu à l'avenir à des visites de l'exploitation.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gers) Terra Alter distinguée au Salon de l'agriculture

(Gers) Terra Alter distinguée  au Salon de l'agriculture | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Terra Alter, l'entreprise gersoise en cours de création, vient d'être récompensée au Salon de l'agriculture. Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a remis, le mercredi 1er mars, à Élodie Bonnemaison, co-fondatrice et future gérante de l'entreprise Terra Alter Gascogne, basée à Marciac, un chèque de 40 000 euros destiné à récompenser et finaliser le projet.
Ce sont au final 47 projets qui ont été récompensés suite à un processus de sélection impliquant notamment les Directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), la Direction générale de l'alimentation (DGAL), l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) ainsi qu'un comité de 40 experts. Terra Alter Gascogne, ouvrira dès le mois de mai une légumerie proposant à la restauration collective et aux restaurateurs des fruits et légumes biologiques et locaux sous toutes leurs formes : bruts mais aussi prêts à l'emploi et à partir de 2019, en conserves. Dès le mois de juin, 7 emplois seront créés et, à terme, 26 salariés (dont 6 travailleurs en situation de handicap) constitueront l'équipe locale.

more...
No comment yet.