(Suisse) Le pari audacieux des déchets | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le Conseil d’Etat fait un pari audacieux. En planifiant une nouvelle usine d’incinération d’une capacité un tiers plus basse que l’actuelle, il place beaucoup d’espoirs dans la bonne volonté des Genevois. Car pour que la future installation Cheneviers IV ne soit pas d’emblée saturée, il faudra absolument que la population produise nettement moins de déchets à incinérer. Plus précisément 70 000 tonnes de moins par an. Ce n’est pas rien.