(Monde) La Révolution végane de l'O.N.U. | Le Club de Mediapart | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Une baisse – draconienne – de la consommation de produits d'origine animale est nécessaire pour sauver le monde des pires impacts du changement climatique, rapporte l'ONU. Car selon l'Organisation des Nations Unies, l'agriculture induit et entraine une forte hausse de la consommation de combustibles fossiles.