Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +7 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Allemagne) De l'entrepôt au frigo public, traque au gaspillage alimentaire mais pas que

(Allemagne) De l'entrepôt au frigo public, traque au gaspillage alimentaire mais pas que | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Dans un hangar de Cologne, dans l’ouest de l’Allemagne, du sol au plafond, des déodorants et des gels douche rescapés d’une destruction programmée. A Berlin, dans les arrière-cours d’immeubles, des frigos en libre-accès pour déposer yaourts et légumes non consommés. Face aux errances de la société de consommation, des Allemands se retroussent les manches pour récupérer, redistribuer, partager.

 

[...] Mais pour le dirigeant de Foodsharing, "le consommateur n’est pas le seul responsable" de ce gigantesque gâchis. Et d’égrainer les paquets d’un kilo de farine quand on n’a besoin que d’une petite quantité pour une pâte à tarte, des pommes vendues par sac de deux kilos. "Combien d’entre elles finissent-elles à la poubelle ? Les fabricants doivent aussi évoluer", prône-t-il.

 

[...] De fait, lorsqu’elle donne des produits à une association d’aides, une société doit payer des taxes sur ses dons. Incinérer des couches, des shampoings ou des chaussures de sport lui coûte moins cher.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Nantes) Ils récoltent les invendus de supérettes à vélo et les redistribuent

(Nantes) Ils récoltent les invendus de supérettes à vélo et les redistribuent | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Donner à des organisations des aliments qui auraient été jetés à la poubelle. Depuis plusieurs années, cette idée fait son bout de chemin en France. « Le problème, c'est qu'il n'y avait pas de solution pour les petits magasins de proximité. L'attention se focalisait sur les grands hypermarchés », explique Franck Marchand, directeur associé de Breizh Phenix.
more...
No comment yet.