(Colombie) L'e-boutique qui vend des déchets pour nettoyer le plus haut massif côtier du monde  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Article en espagnol. Un projet colombien en faveur du recyclage propose à la vente un large choix de déchets sourcés localement. Sur ce site de vente en ligne très spécial, vous pourrez acheter des objets aussi insolites et uniques qu'une "barquette en alu pouponnière-de-moustiques" (250 000 COP / 74 EUR) ; une "bouteille en verre coupe-pieds-nus" (20 000 COP / 6 EUR) ou encore les "piles ultra-polluantes pour cultures" (40 000 COP / 12 EUR).

 

Il ne s'agit pas d'un canular, mais de la nouvelle stratégie du programme Sierra Viva, une initiative multi-partenariale dont l'objectif est d'arriver à établir un système efficient et durable de gestion intégrée des déchets solides sur le territoire de Sierra Viva. "L'accumulation de déchets est un problème très grave que nous constatons depuis plusieurs années", indique Saúl Mindiola, Arhuaco du village Nabusímake et coordonateur du pregramme depuis 2008."

Les information recueillies par Sierra Viva suggèrent que chaque année, pas moins de 5 000 tonnes de déchets "sauvages", non traités, s'accumulent sur le territoire de Sierra Nevada.

Le Parc national de la Sierra Nevada de Santa Marta est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, et désigné réserve de biosphère par l'UNESCO. 

 

"Pendant des décennies, il n'y a eu aucun plan de gestion des déchets, on enveloppait nos ordures dans des feuilles de bananiers et on les mettait dans des trous qu'on creusait", se rappelle Mindiola. 

Avec le tourisme et le contact de plus en plus rapproché des Arhuacos avec la société de consommation, d'autres types de déchets sont arrivés : emballages plastiques, piles, produits ménagers, boîtes de conserve, etc. Traités de la même manière qu'auparavant, leur vitesse de décomposition et leur toxicité ont fini par avoir de graves conséquences. 

 

Interpellés par ces problèmes, c'est en 2008 que Mindiola et 32 autres chefs de communautés, sur les 64 que compte le territoire, se sont réunis pour mettre en place des points de massification et des voies de transport vers les villes. Depuis 2009, 330 tonnes de déchets ont été extraites.

 

NB : L'e-boutique permet également d'acheter des chèques cadeaux de déchets.