Échos circulaires de la matière organique
2.9K views | +4 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(UE) "L'existence des petits brasseurs est menacée"

(UE) "L'existence des petits brasseurs est menacée" | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

[Suisse] Plusieurs grandes brasseries de l'UE font breveter des matières premières pour leur bière. Au grand dam des plus petits acteurs du milieu qui demandent désormais de l'aide à Simonetta Sommaruga.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Le téléphone sonne : le marché des semences agricoles

(France) Le téléphone sonne : le marché des semences agricoles | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Cette industrie est en voie de concentration extrême, un marché aux mains de quatre multinationales de tout premier plan qui sont entrées dans une phase de rapprochement, avec des projets de fusion dont le plus emblématique est celui de Monsanto et de Bayer.
Quel sont les effets de cette concentration?
Que peuvent les agriculteurs face à des tels mastodontes ?
Assiste-t-on, via les brevets que détiennent ces entreprises, à une privatisation d’une partie de la Nature ?

Débat du 20/12 dans le Téléphone Sonne.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) Commercialisation des édulcorants dérivés de la stévia : un cas de biopiraterie ?

(Monde) Commercialisation des édulcorants dérivés de la stévia : un cas de biopiraterie ? | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

De par ses incroyables propriétés sucrantes, la stevia - plante originaire du Paraguay et découverte par le peuple Guarani - s'est imposée sur le marché alimentaire occidental. Depuis quelques années, l'on voit fleurir dans les magasins et se multiplier les produits utilisant des dérivés de la stévia, pour le plus grand bonheur des adeptes des boissons et autres produits allégés en sucres. Seulement voilà : il s'agirait là d'un cas patent de biopiraterie, et d'une violation des droits des peuples autochtones.

more...
No comment yet.