Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +4 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Nièvre) AOC "Pouilly-Fumé" : la justice rend son appellation à un producteur de vin naturel

(Nièvre) AOC "Pouilly-Fumé" : la justice rend son appellation à un producteur de vin naturel | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Le tribunal administratif de Dijon a décidé de rendre son Appellation d'origine contrôlée (AOC) à un vigneron de Tracy-sur-Loire (Nièvre), dont le Pouilly-Fumé naturel s'exporte sur les grandes tables de Copenhague, Stockholm ou Tokyo, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.


"C'est une immense victoire pour tous les viticulteurs producteurs de vins bio et naturels qui se battent chaque jour contre un système absurde et bureaucratique", s'est félicité vendredi Me Éric Morain, avocat du viticulteur Alexandre Bain qui s'était vu retirer son habilitation.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Ariège) Le panier d'Azalée met du bio dans les assiettes

(Ariège) Le panier d'Azalée met du bio dans les assiettes | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Des produits laitiers (lait, fromages et yaourts), des confitures, des jus de fruit mais également du vin, le tout issu de l'agriculture biologique locale… Voilà ce que propose le panier d'Azalée qui a pour but de travailler en étroite collaboration avec les petits producteurs de la région afin de commercialiser leurs produits frais sur les marchés de proximité mais également de les livrer à domiciles chez ses clients. Le caractère bio de la production est également un facteur très important. «Le bio est un critère essentiel car il implique une qualité du travail et du respect» confie Constance Berteil. Son projet est déjà bien ficelé : si son activité doit débuter au mois de juin, elle a déjà planifié plusieurs améliorations qu'elle financera au fur et à mesure. Parmi ces dernières, elle compte notamment investir dans un caisson isotherme réfrigéré qui lui permettrait de pénétrer des marchés plus éloignés tout en conservant la fraîcheur de ses produits.

 

Constance a présenté son entreprise au concours Occistart.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Débordés par le succès, les agriculteurs bio se tournent vers le gouvernement

(France) Débordés par le succès, les agriculteurs bio se tournent vers le gouvernement | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Les 32 326 producteurs bio français espèrent recevoir plus de soutien public du nouveau gouvernement pour "accompagner" la vague massive d'agriculteurs qui se tournent vers le bio.
Selon la FNAB, les projets de développement du bio dans les régions sont très importants pour 2017. A titre d'exemple, 10.000 hectares devraient passer en bio en 2017 dans la région Grand-Est, 15 000 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 10 000 en Occitanie.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) "Manger Bio Local en Entreprise" : un projet en passe d'être déployé sur l'ensemble du territoire

(France) "Manger Bio Local en Entreprise" : un projet en passe d'être déployé sur l'ensemble du territoire | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Jusqu'à présent, "Manger Bio Local en Entreprise" n'était qu'un projet local, initié en Rhône-Alpes par l'association Corabio et la société de conseil FL Conseil en 2011. Fort des 1,5 million d'euros d'achats bio régionaux réalisés fin 2016 par 22 restaurants d'entreprise, ce projet est en passe d'être généralisé. La société Orange et la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab) ont lancé, son déploiement national. L'objectif est de servir environ 11 millions de repas par an pour un budget annuel de 95 millions d'euros. Cela contribuera à structurer les filières d'agriculture biologique locale, à les pérenniser et à développer les gammes de produits existants.
La restauration collective reste peu concernée par ces initiatives. Certes, 59% des établissements de restauration collective déclaraient proposer des produits biologiques début 2015 alors qu'ils n'étaient que 4% avant 2006. Mais, comme le souligne la députée Brigitte Alain (EELV) dans un rapport de juillet 2015, "ces 59% sont peu significatifs puisqu'il peut s'agir de proposer un produit biologique une fois de temps en temps sans nécessairement qu'il y en ait au moins un à chaque repas".
Selon un sondage Ifop réalisé en 2016, 76% des Français sont favorables à l'introduction du bio dans les établissements de restauration collective.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gard) Un cheval dans les vignes

(Gard) Un cheval dans les vignes | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

A Monoblet, Emmanuelle Schoch exploite six hectares de vignes, toutes en IGP Cévennes, c'est le mas Seren à Monoblet, un domaine en conversion vers l'agriculture biologique. Une domaine de vieilles vignes où des animaux, moutons et cheval, ont un rôle à jouer dans la conduite de la culture.
Les moutons entrent dans les vignes après la vendange, des moutons utilisés comme tondeuses à herbe, tenir l'herbe rase entre les rangs de vigne, ils y passent plusieurs fois durant l'hiver et en sortent bien sûr avant le printemps. Là, c'est au tour du cheval d'entrer en piste, pour désherber entre les ceps, pour buter les ceps, un cheval qui travaille plus finement que le tracteur dans une vigne ancienne, pas plantée pour la mécanisation.
Un cheval et un meneur qu'Emmanuelle Schoch a mis du temps à trouver, finalement l'accord s'est fait avec Mickaël Payet, avec un diplôme obtenu au haras d'Uzès. Installé à Bernis, il propose ses services comme prestataire de services.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Pyrénées-Orientales) La frénésie du bio français

(Pyrénées-Orientales) La frénésie du bio français | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Alors que le salon méditerranéen des fruits et légumes de Perpignan s'est ouvert mardi, l'enjeu pour les producteurs français est de répondre à une demande en produits bio toujours croissante.
Les Français aiment-ils trop les fruits et légumes bio ? La demande augmente de 25 % chaque année, ce qui signifie, d'ici quatre ans, le doublement des besoins en produits bio français. Comment y faire face ? «La question se pose d'augmenter les surfaces bio, en recrutant de nouveaux exploitants, en remettant en culture des terres en friche avec un certificat de conversion plus rapidement obtenu. Surtout, il nous faut identifier des îlots d'une dizaine d'hectares pour répondre aux besoins commerciaux des metteurs en marché. Car, pour l'instant, la majorité des nouveaux installés font du maraîchage sur de petites surfaces en circuit court», explique Patrick Marcotte de l'association Fel Sud, très active en Occitanie, première région de production bio toutes cultures confondues.
Sur son stand du Medfel, le salon méditerranéen des fruits et légumes de Perpignan (Pyrénées-Orientales), Guillaume Fruitet, de la société Imago, parle de véritable frénésie commerciale. «Et les metteurs en marché ne veulent entendre parler que de bio origine France, quitte à payer plus cher. Des artichauts à 3,50 € se vendent trois fois plus vite que la production espagnole à 1,70 €», explique ce représentant des intérêts commerciaux de 15 centres de production, répartis dans les Pyrénées-Orientales, les Landes et les Hauts-de-France, qui assurent un approvisionnement toute l'année.
Une tendance bio qui n'est pas près de s'arrêter. «Brutalement, Monoprix et Franprix ont décidé de basculer leurs systèmes de jus de fruits frais sur des agrumes bio. C'est un nouveau marché qui s'est ouvert pour nous avec des prix supérieurs de 30 à 50 %», raconte Anthony Marroig, négociant de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). «Si la France ne parvient pas à relever le défi du développement rapide de ses surfaces bio alors, une nouvelle fois, il y aura un appel d'air pour les importations», conclut Patrick Marcotte.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(USA) Danone rachète le leader des produits laitiers bio américains

(USA) Danone rachète le leader des produits laitiers bio américains | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Voici un nouvelle qui fait polémique et qui pose pas mal de questions sur l’avenir du bio dans le monde. Pour certains, il s’agit d’une excellente nouvelle, pour d’autres, c’est plutôt dangereux… Allez, on vous explique tout en détails. De quoi s’agit-il ? Et bien du rachat de la société américaine WhiteWave par Danone…

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gers) Un autre regard sur le jardin

(Gers) Un autre regard sur le jardin | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

À quelques jours du marché aux fleurs du 1er mai, la bibliothèque accueillera, vendredi 28 avril, à 20 h 30, Pierre Uribe pour une conférence sur le jardin. Il nous expliquera comment le cultiver en étant respectueux de notre environnement. Le jardinage biologique c'est l'harmonie des composants naturels du lieu : le sol, la faune, les herbes dites mauvaises, les associations de plantes et aussi l'arrosage. Il nous guidera dans le choix des plantes, les aromatiques, les fruitiers anciens et résistants aux maladies, celles qui soignent le jardin, les engrais verts et des semences de variétés anciennes. Il évoquera enfin les nouveautés dans le domaine du jardinage et de l'agriculture biologique comme la permaculture, l'agroécologie et l'agroforesterie. Les propos de Pierre Uribe seront complétés par des photos projetées. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Ile-et-Vilaine) L'arrivée du bio va-t-elle chambouler la restauration collective ?

(Ile-et-Vilaine) L'arrivée du bio va-t-elle chambouler la restauration collective ? | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Les cantines vont-elles devenir bio ? C’est une promesse du Grenelle de l’environnement... en 2007. Qui n’est toujours pas concrétisée. Pourtant, certaines villes, comme Rennes, défrichent la voie. La condition du succès : une vraie volonté politique.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Creuse) La ferme bio de Pigerolles est un pari écolonomique... et circulaire !

(Creuse) La ferme bio de Pigerolles est un pari écolonomique... et circulaire ! | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Manger un menu 100 % bio le midi pour 13 euros, c’est possible. Il suffit juste de monter à Pigerolles, le village où se dresse la seule ferme-auberge de la Creuse. Rencontre avec Jouany Chatoux, un gars qui a entraîné des jeunes agriculteurs du plateau de Millevaches dans un projet d’économie circulaire.
Mais où sont passés le cantou et le four à pain ? La ferme-auberge du XXI e siècle est d'un aspect légèrement déconcertant. On comprend vite, en regardant les photos retraçant le chantier à l'intérieur, qu'il s'agit d'une ferme-auberge venue de l'espace : c'est une grue qui a déposé les bâtiments modulaires au bord du terre-plein d'Émergence bio, le plus emblématique des projets collectifs agricoles creusois.

Tout ce qui est produit par les six jeunes agriculteurs associés sur cette ferme de Pigerolles est bio. Leur projet s'est construit autour de l'économie circulaire, la production d'énergie et la vente en circuits courts. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) La face cachée de la guerre de la banane bio

(Monde) La face cachée de la guerre de la banane bio | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Les producteurs de bananes des Antilles françaises jettent le discrédit sur les bananes bio, toutes importées. Mais la banane « française » est une monoculture d’exportation très concentrée, révélatrice des luttes sociales en Martinique et en Guadeloupe.
Tout a commencé au Salon de l’agriculture, avec un slogan fièrement brandi par les producteurs de banane de Martinique et Guadeloupe sur leur stand : « La banane française, mieux que BIO, c’est possible ! »
more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gers) Terra Alter distinguée au Salon de l'agriculture

(Gers) Terra Alter distinguée  au Salon de l'agriculture | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Terra Alter, l'entreprise gersoise en cours de création, vient d'être récompensée au Salon de l'agriculture. Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a remis, le mercredi 1er mars, à Élodie Bonnemaison, co-fondatrice et future gérante de l'entreprise Terra Alter Gascogne, basée à Marciac, un chèque de 40 000 euros destiné à récompenser et finaliser le projet.
Ce sont au final 47 projets qui ont été récompensés suite à un processus de sélection impliquant notamment les Directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), la Direction générale de l'alimentation (DGAL), l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) ainsi qu'un comité de 40 experts. Terra Alter Gascogne, ouvrira dès le mois de mai une légumerie proposant à la restauration collective et aux restaurateurs des fruits et légumes biologiques et locaux sous toutes leurs formes : bruts mais aussi prêts à l'emploi et à partir de 2019, en conserves. Dès le mois de juin, 7 emplois seront créés et, à terme, 26 salariés (dont 6 travailleurs en situation de handicap) constitueront l'équipe locale.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) La banane bio se rebiffe 

(France) La banane bio se rebiffe  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

«La banane française mieux que bio c’est possible.» Voici le slogan qui a mis le feu aux poudres dans le secteur de la banane bio. Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné, le 1er mars, la suppression d’une campagne publicitaire mettant en cause la qualité des bananes bio produites hors de l’Union européenne.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Occitanie) Ils ont reçu le label «Territoire bio»

(Occitanie) Ils ont reçu le label «Territoire bio» | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

L'association Bio Vallée Lauragais tenait son assemblée générale, ce lundi à la mairie. Une petite cérémonie venait marquer cette réunion annuelle : la remise à trois communes du territoire du label «Territoire bio engagé». Ainsi, Revel, Sorèze et Bélesta-en-Lauragais recevaient des mains du vice-président de l'association Interbio Midi-Pyrénées, Jeff Marie, le diplôme et le panneau qu'ils pourront afficher à l'entrée de leur commune.
Fort de ces critères, Bio Vallée Lauragais a déposé les dossiers de demande de labellisation en novembre 2016 pour les trois communes. Dès décembre 2016, ce label était décerné, les trois collectivités remplissant au moins un des deux critères. En effet, avec 282 hectares en bio sur ses 1 748 hectares de terres agricoles, soit 16 %, Revel entre dans ce critère, tout comme Sorèze avec 231 hectares sur ses 1 738 hectares de terres agricoles, soit 13 % en bio. Pour Bélesta-en-Lauragais, c'est un seul exploitant qui utilise 33 hectares en bio sur les 431 hectares de terres agricoles, soit 8 %.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Haute-Garonne) Les Jardins en fête

(Haute-Garonne) Les Jardins en fête | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La fête des jardins du Comminges à Huos aura lieu ce week-end.

Vendredi 19 mai, à 14 heures : ateliers autour du végétal : plantes sauvages, jardinez sans moyens, décorez avec des végétaux.

Samedi 20 mai, de 11 heures à 18 heures : vente de plants, découverte du maraîchage bio et des arbres fruitiers, échanges de semences et desplants, tri des déchets, compostage et réalisation de couvre-sol, fabrication d'un hôtel à insectes, vente et animation d'objets en bambou…

Entrée gratuite.
Contact : 05 61 89 04 87 ou consulter le site  CLIC 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Haute-Garonne) Un label «territoire engagé» pour «Bio Vallée Lauragais»

(Haute-Garonne) Un label «territoire engagé» pour «Bio Vallée Lauragais» | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

«Bio Vallée Lauragais» tiendra son assemblée générale, dans la grande salle de la mairie, le lundi 22 mai, à 10 heures. À l'issue de cette réunion, vers midi, l'association fondée sur une idée d'Alain Chatillon et présidée par Bernard Storup, remettra le label «Territoire bio engagé», aux communes de Revel, Sorèze et Bélesta-Lauragais, pour les récompenser de leur investissement pour atteindre un pourcentage significatif de leurs surfaces agricoles en bio. Depuis 2014, l'association «Interbio Midi-Pyrénées», organisation professionnelle qui accompagne les acteurs de la filière bio, labellisée grâce au soutien de la Région Occitanie et des collectivités territoriales engagées en faveur de l'agriculture biologique, décerne ce label aux collectivités qui remplissent certains critères. Il faut par exemple un minimum de 6 % de la surface agricole de son territoire cultivé en bio mais aussi, que les établissements de restauration collective de son territoire utilisent au minimum 20% de leurs approvisionnements en bio.

En attendant, ce jeudi 18 mai, à 14 heures, dans les locaux du Sipom, chemin de Saint-Pierre, «Bio Vallée Lauragais» organise un atelier thématique sur : «l'économie circulaire, écologie industrielle et territoires».

Renseignements au : 05 61 81 04 26.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Tarn) Biocybèle reconduite à Graulhet pour trois ans

(Tarn) Biocybèle reconduite à Graulhet pour trois ans | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Les 4 et 5 juin aura lieu la 35e édition de Biocybèle. Depuis 2013 la foire des produits de l'agriculture biologique et des alternatives, proposant aussi au public conférences, forums et animations, se déroule sur le site de la Bousquétarié.
La municipalité de Graulhet et l'association Nature et Progrès, organisatrice de l'évènement, ont renouvelé leur convention de partenariat pour les années 2017 à 2020 jeudi dernier. L'événement accueillera cette année plus de 180 exposants (agriculture et alimentation bio, associations, artisanat local, habitat sain, énergies renouvelables). 
Chaque année, Nature et Progrès Tarn propose un thème avec des interventions de spécialistes. Il n'y en aura cependant pas cette année, les organisateurs tenant à présenter l'actualité du bio, notamment celle entourant l'homologation du mot «biologique». Nature et Progrès -comme les mentions Demeter, Biocohérence, etc.- n'a plus le droit d'utiliser ce mot, la structure n'adhérant pas au système certificateur proposé par l'État car elle n'a pas le même cahier des charges que le label «AB». Pour pouvoir se dire «bio» il faut une certification par un organisme agréé sur la base de cahiers des charges du règlement européen. De quoi alimenter un débat tout au long du week-end sur le «bio» ainsi que sur son avenir.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) L’autosuffisance alimentaire des villes : utopie ou réalité ?

(France) L’autosuffisance alimentaire des villes :  utopie ou réalité ? | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Circuits courts, agriculture urbaine, AMAP, Ruche qui dit oui, locavorisme : le manger local connait un engouement grandissant, atteignant désormais les collectivités françaises à l’image de la ville d’Albi qui s’est fixée l’ambitieux objectif d’atteindre l’autosuffisance alimentaire à l’horizon 2020.
Cette relocalisation de notre consommation alimentaire est-elle la solution à des enjeux environnementaux plus globaux ? Est-elle vraiment réalisable ? Comment réussir à consommer des produits 100% locaux quand ce que nous mangeons aujourd’hui parcourt des milliers de kilomètres avant d’arriver dans nos assiettes ?
L’autosuffisance alimentaire à Albi :
La ville d’Albi s’est fixé l’objectif à horizon 2020 de permettre à l’ensemble de sa population de se nourrir de denrées produites dans un rayon de 60 km.
Ce projet a trois finalités : réduire l’impact carbone lié au transport de marchandises, sécuriser les approvisionnements en cas de crise alimentaire, et s’assurer d’une meilleure qualité des produits consommés.
Pour mettre en œuvre cette politique ambitieuse, la ville d’Albi a déjà préempté 73 hectares de friches afin de les proposer à la location aux agriculteurs à hauteur de 70€ par an et par hectare. En échange, les exploitants s’engagent à pratiquer une agriculture biologique et à vendre leur production dans un rayon de 20 km. Au bout de quatre mois, 8 hectares avaient déjà été cédés et 7 emplois avaient été créés.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) La viande bio reste un marché de niche

(France) La viande bio reste un marché de niche | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le prix de ce produit, de 10% à 30% supérieur à celui de la viande traditionnelle, constitue un frein majeur pour les consommateurs. Ces derniers sont surtout des Français aisés.
Avec une part de marché de 0,5 à 4% suivant les produits, le marché de la viande issue de l'agriculture biologique reste une niche. L'an dernier, il a affiché un chiffre d'affaires de 443 millions d'euros en 2016, soit 8% des ventes alimentaires dans le bio (5,76 milliards d'euros). La viande bovine, notamment sous forme de steaks hachés, est en tête des achats des consommateurs de viande bio.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Les Parcs naturels régionaux, fers de lance de l'agro-écologie

Michaël Weber, Président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, et Stéphane le Foll, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, ont renouvelé pour la période 2017 – 2019, leur convention triennale initiée en 2014.
 Cet accord signé ce 19 avril associe les deux partenaires autour d’un objectif commun : développer et organiser l’agro-écologie à l’échelle territoriale pour répondre aux besoins de l’agriculture, des territoires et à une nécessaire transition écologique.
Les projets ne s’arrêtent pas à la porte des exploitations mais associent souvent des acteurs comme les cantines scolaires ou les collectivités locales pour de véritables « Projets alimentaires territoriaux » ! Le Parc naturel régional du Luberon est particulièrement avancé dans cette démarche.
Au sein du réseau, les initiatives ne manquent pas, de la cerise des Ballons des Vosges aux séchoirs à fourrage des Caps et marais d’Opale en passant par la miellerie du Massif des Bauges et bien d’autres.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Auvergne-Rhône-Alpes) Vers la conversion en bio… de boulangers

(Auvergne-Rhône-Alpes) Vers la conversion en bio… de boulangers | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le concept de boulangerie bio est en cours de maturation. C'est en tout cas le sens de l'histoire, à en croire Christophe Chavot, président de la coopérative Euréa (42). Le 7 avril, il présentait, lors de l'assemblée générale de Coop de France Auvergne-Rhône-Alpes, la démarche « bio » engagée par sa coopérative.
Dans un premier temps, le groupe va entamer la commercialisation de sachets de farine issue de l'agriculture biologique dans les réseaux Biocoop, sous une marque de distributeur (MDD) de Biocoop ainsi que sous sa propre marque « Borsa ». Jusqu'à présent, Eurea ne fournissait que des boulangers et des industriels. « Nous sommes toujours à la recherche de valeur ajoutée pour nos adhérents », insiste le président.
Le groupe travaille aussi avec des boulangeries de l'agglomération lyonnaise à la création de « corners » au sein des établissements où ne seraient commercialisés que des pains AB de la marque « Borsa ». « Certains boulangers seraient même prêts à se convertir complètement au bio », conclut Christophe Chavot.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Alpes-Maritimes) De la cantine bio à l’économie circulaire

(Alpes-Maritimes) De la cantine bio à l’économie circulaire | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le projet de créer une cantine bio, porté par l’adjoint au maire de Mouans-Sartoux (région Provence-Alpes-Côte d’Azur), Gilles Pérole, a vu le jour en 2008. L’idée au départ était de travailler à l’équilibre alimentaire des enfants de l’école. L’adjoint au maire et ses partenaires réduisent ainsi les graisses et autres aliments déconseillés pour les remplacer par des légumes et des fruits.

 

Mais rapidement, ils se rendent compte qu’en augmentant les quantités de fruits et de légumes, ils augmentent aussi la quantité de pesticides auxquels ils exposent les enfants. La décision est alors prise d’introduire progressivement des produits bio dans les aliments de la cantine avec l’objectif d’atteindre les 100% de produits bio. Mais le côté bio ne suffit pas pour la municipalité [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gers) Marciac : l'assemblée constitutive de Terra Alter Gascogne a eu lieu le 17 mars

(Gers) Marciac : l'assemblée constitutive de Terra Alter Gascogne a eu lieu le 17 mars | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Ce vendredi 17 mars 2017, s'est tenue, à la salle des Arènes de Marciac, l'assemblée générale constitutive de la société  Coopérative d'Intérêt Collectif , SCIC  Terra Alter Gascogne. Cette entreprise située à Marciac, a pour vocation de permettre l'approvisionnement de la restauration hors domicile ( écoles, collèges, hôpitaux, restaurants, primeurs...) en fruits et légumes bio locaux, bruts ou prêts à l'emploi (lavés, épluchés, découpés sous vides tels que, par exemple, les carottes râpées).

Les 17 associés fondateurs étaient présents ou représentés, ainsi que bon nombre de  partenaires de ce projet d'intérêt général. Parmi eux, Madame Laybourne, sous-préfète de Mirande, Monsieur Guilhaumon maire de Marciac, Monsieur Daguzan maire de Troncens, Monsieur  Garroussia représentant la Chambre d'agriculture, Madame Degathier  représentant la Direction du travail et Messieurs Everlet et Arino de la Chambre d'agriculture.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Picard ambitionne de relocaliser ses approvisionnements bio...

(France) Picard ambitionne de relocaliser ses approvisionnements bio... | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

A l’occasion d'un salon, le leader des surgelés et la FNAB (Fédération Nationale d’AB) s’engagent dans un partenariat pour relocaliser les approvisionnements bio de Picard en France.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Haute-Garonne) Une nouvelle cantine éthique et culturelle à l'université Jean-Jaurès

(Haute-Garonne) Une nouvelle cantine éthique et culturelle à l'université Jean-Jaurès | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Proposer des plats et des boissons issus de circuits courts et de l’agriculture paysanne ou biologique aux étudiants de l’université Toulouse Jean-Jaurès, c’est ce que propose Curupira, une cantine éthique-café culturel, qui a ouvert ses portes au sein de l’UFR de Psychologie depuis novembre 2016.
Cette cantine éthique, qui détonne forcément avec les autres offres de restauration sur le campus, a été portée par trois étudiants de Jean-Jaurès dans le cadre de leur Master et qui devaient dans un premier temps créer fictivement une entreprise sociale ou une initiative solidaire pour valider leur cursus.
Lancée en 2015 par Audrey, Rémi et Edson, l’idée a en effet rapidement séduit les étudiants puis reçue le soutien de 600 personnes via une pétition. Les porteurs du projet ont au final choisi la cadre juridique de la coopérative d’entreprise afin d’être accompagnée et bénéficier de financements.
Aujourd’hui, le projet roule et emploie quatre salariés. La cantine éthique propose des boissons chaudes, des repas végétariens de saison à manger sur place ou à emporter. Et dès l’arrivée du printemps, une terrasse sera également installée pour les étudiants.
À terme, des conférences, des ateliers, des débats et des concerts seront organisés. Le lieu sera officiellement inauguré le jeudi 16 mars.

more...
No comment yet.