Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +13 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Saviez-vous qu'au Pays basque on peut consommer de la fraise locale ? C'est le défi que relève, chaque année, la famille Laporte, maraîchers installés à Bayonne et à Tarnos.
Rondes, allongées, acidulées ou douces, plus ou moins charnues mais toujours rouges surmontées d'un beau pédoncule vert, les fraises sont la promesse de desserts sucrés annonçant les beaux jours.
Dans leurs barquettes cartonnées, les gariguettes, maras des bois et autres charlottes proposées par le maraîcher Pierre Laporte, dont la ferme Dache Dise est implantée aux portes de Bayonne, prouvent chaque semaine au consommateur qu'on peut aussi manger de la fraise locale au Pays basque. Face à la fraise de Dordogne ou du Lot-et-Garonne, les Laporte tirent leur épingle du jeu en proposant plusieurs tonnes de fruits rouges produits localement, chaque année. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Les nouveaux paysans

(France) Les nouveaux paysans | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Ils sont jeunes, ils ont quitté la ville pour vivre leur passion : une agriculture respectueuse de la nature. Et leurs produits sont exceptionnels !

Elle a gagné son premier vrai week-end à la campagne il y a dix ans, grâce à un jeu-concours chez son esthéticienne. Deux jours offerts à Créances, à l’ouest de Saint-Lô… des dunes, des étangs et des prés salés. Cette Parisienne de 30 ans déteste alors la campagne, mais nul n’est à l’abri des coups de foudre. Stéphanie va tout plaquer. Et échanger ses crayons de graphiste contre une crosse de bergère

more...
No comment yet.