Échos circulaires de la matière organique
2.6K views | +5 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) Pourquoi on meurt encore de faim en Afrique

(Monde) Pourquoi on meurt encore de faim en Afrique | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

20 millions de personnes risquent de mourir de faim dans quatre pays : trois en Afrique, et au Yémen voisin. Alors que la planète produit suffisamment pour nourrir deux fois la population mondiale, pourquoi la famine est-elle de retour ? En vidéo, quatre raisons pour comprendre.

"La pire crise humanitaire depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale" risque de se produire selon l'ONU, si aucune intervention d'urgence n'est menée en Afrique. Plus de 20 millions de personnes sont menacées par la famine dans quatre pays : Soudan du Sud, où la famine a été déclarée, Nigeria, Yémen, et Somalie, où l'insécurité alimentaire est critique. Quatre causes déterminantes sont expliquées en cartes animées pour comprendre pourquoi la famine réapparaît en 2017.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Éthiopie ) Éboulement meurtrier sur une décharge : le "modèle français" en question ?

(Éthiopie ) Éboulement meurtrier sur une décharge : le "modèle français" en question ? | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Un éboulement dans une décharge d’Addis Abeba, la capitale éthiopienne, a fait au moins 113 morts, pour la plupart des femmes et des enfants gagnant leur vie à fouiller les déchets. L’Agence française de développement était pourtant présente sur place depuis 2007, et y a accordé de généraux financements à des firmes tricolores, dont Vinci. Pour les ONG, c’est illustration de l’impasse du modèle de gestion des déchets promu par la coopération française à l’international, qui bénéficie davantage aux grandes entreprises qu’aux populations locales. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Sénégal) Mini-tour d'horizon domestique des pains : découvrez le pain godio ou pain rassis

(Sénégal) Mini-tour d'horizon domestique des pains : découvrez le pain godio ou pain rassis | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

A Abidjan, les adjectifs qui accompagnent le « pain » sont nombreux. « Pain godio », « Pain Sucré », « Pain beurre », « Pain condiment ». Loin des grandes surfaces et des boulangeries, une clientèle à un faible revenu pour des pains d’un autre goût. Panorama d’un pain à multiples usages. (Photo : le pain chien) 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Mali) Gestion durable des forêts : quand les populations riveraines s'impliquent

(Mali) Gestion durable des forêts : quand les populations riveraines s'impliquent | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

L’action de l’homme est la première cause de la dégradation de nos forêts. Au Mali, les ressources forestières sont pourvoyeuses de l’essentiel des besoins des populations rurales. L’énergie domestique est produite par le bois de chauffe et le charbon de bois.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Mali) L’agroécologie pour faire face à la sécheresse

(Mali) L’agroécologie pour faire face à la sécheresse | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Reportage à Guihoyo, une commune située à 120 km au nord de la capitale malienne.

« Si nous ne faisons rien, le Sahara va descendre jusqu'à nous », répète Alphonse devant une foule de villageois attentifs, installés sous l’arbre à palabres du village. « Il faut arrêter les feux de brousse pour protéger nos terres et nos animaux. Sans herbe, que vont manger nos bêtes ? Et sans bêtes, de quoi vivrons-nous ? »

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Tunisie) NextProtein, une startup franco-tunisienne lève 1,3 million d’euros pour accélérer son développement

(Tunisie) NextProtein, une startup franco-tunisienne lève 1,3 million d’euros pour accélérer son développement | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

NextProtein vient d’annoncer avoir réalisée une levée de fonds d’amorçage de 1,3 million d’euros pour son programme d’innovation dans le domaine des matières premières à base d’insectes à destination de l’alimentation animale.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Nigéria) L'appli magique pour lutter contre le gaspillage alimentaire 

(Nigéria) L'appli magique pour lutter contre le gaspillage alimentaire  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

L’année de ses 11 ans, Oscar Ekponimo se souvient d’avoir eu faim. Très faim. « Mon père a fait un accident vasculaire cérébral et il a perdu son emploi, se rappelle le Nigérian. Nous étions cinq enfants, c’était très difficile de nous nourrir. La plupart du temps, je partais à l’école sans manger… Je me suis promis qu’une fois adulte, j’utiliserais mes compétences pour que personne d’autre ne vive cela. »

more...
No comment yet.
Rescooped by Organic'Vallée from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

(Burkina Faso) Un rapport de la Copagen très coton pour Monsanto

(Burkina Faso) Un rapport de la Copagen très coton pour Monsanto | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Entre 2014 et 2016, la Copagen a mesuré in situ, au Burkina Faso, les performances réelles du coton Bt, variété transgénique introduite en toute illégalité dans le pays en 2003. Les conclusions sont consternantes !

 

Au Burkina Faso, le coton OGM de Monsanto a tout faux ! C’est la conclusion cinglante du rapport de la Coalition pour la protection du patrimoine génétique africain (Copagen, partenaire du CCFD-Terre Solidaire) qui fera date.

 

Entre 2014 et 2016, la Copagen a mesuré in situ les performances réelles du coton Bt, variété transgénique introduite en toute illégalité [1] dans le pays en 2003 avec complicité active des autorités, des chercheurs et des grands sociétés cotonnières, Sofitex en tête.

Ces promoteurs ont imposé aux paysans la culture du Bt jusque sur les deux tiers des surfaces cotonnières, sur la base d’allégations de laboratoire mirobolantes. Pourtant, la grogne est rapidement montée [2].. La Copagen et ses partenaires burkinabè sollicitent alors 203 petits cultivateurs qui leur ont transmis, pendant des mois, les données de leurs activités.

 

« Nous n’avions que cette voie. Impossible en effet d’obtenir des chiffres officiels... », relate Jean-Paul Sikeli, secrétaire exécutif de la Copagen. « Nous nous sommes substitués aux pouvoirs publics défaillants. »

 

Le résultat est sans appel. En passant du coton conventionnel au Bt, les coûts de production diminueraient-ils ? Faux, c’est + 7 % à l’hectare et + 32 % à la tonne produite. Les rendements augmentent-ils « de 30 à 35 % en moyenne » ? Faux, ils sont de 7 % inférieurs. Les revenus paysans bondissent- ils « de 64 % » ? Archi-faux, pour la Copagen, c’est - 14 %. La pénibilité du travail « diminue » ? Oui, c’est le seul point positif, car le nombre de traitements chimiques, sur cette variété génétiquement modifiée pour produire son propre insecticide, est divisé par trois.

 

Sauf que des chenilles résistantes commencent à se développer, réduisant ce maigre avantage du coton Bt ! C’est cette constatation qui a poussé Thérèse Kondombo, enquêtrice de terrain, à alerter la Sofitex. Dont la première préoccupation est de contacter la Copagen pour s’offusquer de cette étude menée sans son autorisation. (...)


Via Katell Rochard
more...
HumdeBut's curator insight, December 21, 2016 2:27 PM
Quelques cailloux de plus chez les amoureux du transgénique !
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Kenya) Des déchets des graines de café font tourner des usines

(Kenya) Des déchets des graines de café font tourner des usines | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Traversée d’une Afrique bientôt électrique (6). Lean Energy Solutions produit 40 tonnes par jour de briquettes des déchets agricoles, qui remplacent le gaz ou le diesel. Coca-Cola ou Unilever sont preneurs.

more...
No comment yet.
Rescooped by Organic'Vallée from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

(Tchad) Le partage du foncier agricole avec des réfugiés tourne à la success story

(Tchad) Le partage du foncier agricole avec des réfugiés tourne à la success story | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Afin de garantir la sécurité alimentaire aux 28 000 réfugiés soudanais qui ont fui le Darfour et se sont installés dans la région aride de Farchana (dans l’est du Tchad), le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et la Fédération luthérienne mondiale ont mis en place un projet de partage des terres avec les producteurs locaux. Une initiative devenue une success story.


Via Dieynaba BA
more...
ON Magazine's curator insight, September 17, 2016 5:04 AM

"De quoi inspirer les pays qui accueillent nombre de réfugiés et sont confrontés au casse-tête de l’humanitaire."

Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Afrique) Coopération entre Mastercard et Root Capital en faveur des agriculteurs d’Afrique de l’Ouest

(Afrique) Coopération entre Mastercard et Root Capital en faveur des agriculteurs d’Afrique de l’Ouest | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
La Fondation Mastercard a engagé hier à Nairobi un partenariat avec Root Capital pour renforcer les capitaux et les capacités des petits agriculte
more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Zimbabwe) Ministère de la Justice : ZPCS, le département en charge des prisons et services correctionels se tourne vers le biogas

(Zimbabwe) Ministère de la Justice : ZPCS, le département en charge des prisons et services correctionels se tourne vers le biogas | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Résumé. Afin d'améliorer la gestion des déchets des prisons surpeuplées, le Zimbabwe Prisons and Correctional Services a adopté le recours à la méthanisation afin de produire du biogaz. 

Ce projet survient dans le contexte de multiplication de digesteurs à travers le pays, grâce au Fonds pour l’Électrification Rurale. L'objectif est de complémenter les autres modes de production d'énergie permettant aux institutions publiques rurales d'avoir accès à l'énergie d'ici 2018. 

La porte-parole du ZPCS indique à titre d'exemple que la ferme-prison de Chirikubi opère désormais 2 digesteurs de 200 m3 chacun, pour le chauffage et l'éclairage de la prison. Du fait de la surpopulation carcérale, des problèmes liés à la saturation du réseau d'assainissement étaient monnaie courante, mais sont maintenant de l'histoire ancienne. 

Cet article a été publié dans le contexte de la 106ème édition du Harare Agricultural Show, qui a eu lieu du 22 au 27 août, sur le thème : "Résilience climatique : la nouvelle frontière agricole". 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Cameroun) Kemit Ecology : quand des étudiants produisent du biocharbon à partir de déchets

(Cameroun) Kemit Ecology : quand des étudiants produisent du biocharbon à partir de déchets | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Des nouvelles du Cameroun via le Maroc : "Sauvegarder la mangrove, créer de l’emploi et produire un combustible alternatif écologique. Tout cela grâce aux déchets organiques. Difficile dites-vous ? Pourtant, l’initiative camerounaise Kemit Ecology l’a fait !"

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Algérie) A Tizi-Ouzou, lancement du tri à la source des déchets ménagers 

(Algérie) A Tizi-Ouzou, lancement du tri à la source des déchets ménagers  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Une opération de tri sélectif des déchets ménagers sous le slogan “Tri sélectif pour un avenir propre” sera lancée demain dimanche, à Tizi-Ouzou. 

Cette opération touchera dans un premier temps quatre quartiers et un village. Il s’agit de la cité des fonctionnaires, les Genêts, les Bâtiments bleus, la résidence Thilleli de la nouvelle-ville et Redjaouna, le plus grand village de la commune de Tizi-Ouzou. Ce qui représente environ 30% de la population, selon Mourad Farroudj, le responsable de l’Epic Codem, l’initiateur de cette opération de tri sélectif des déchets ménagers qui s’étalera sur une durée de six mois. [...] Des bacs de différentes couleurs : blanc, jaune, bleu et vert sont également mis en place. Le blanc pour le pain, le bleu pour le verre, le vert pour les déchets organiques et le quatrième et dernier bac de couleur jaune pour le papier et le plastique.

 

Wikipédia : Avec 105 088 habitants recensés en 2008, Tizi Ouzou est, en termes de population, la deuxième ville de Kabylie après Béjaïa.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Kenya) La guerre de l’eau enflamme la vallée du Rift

(Kenya) La guerre de l’eau enflamme la vallée du Rift | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Bétail mourant, population menacée de famine, heurts entre tribus… Le nord du pays subit de plein fouet les effets de la sécheresse.


Une flaque. C’est tout ce qu’il reste du lac artificiel de Chesirimion, au nord du comté kényan de Baringo. D’une quinzaine de mètres de profondeur, l’édifice, construit il y a seulement cinq ans, devait offrir à boire à 2 300 personnes et 107 000 têtes de bétail pour les trente années à venir. Sous les coups de la sécheresse, il s’est tari en quelques semaines. Ici, à plus 300 kilomètres au nord de Nairobi, au cœur de la vallée du Rift, dans ce nord kényan aride et rocailleux, il n’a presque pas plu depuis un an et la quasi-totalité des réserves sont à sec. Les autres ne sont remplies qu’au dixième de leur capacité.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Madagascar) L’agroécologie dans la formation de base

Les collégiens initiés à l’agroécologie. L’agroécologie ou le concept utilisé en agriculture et en agronomie sera intégrée au niveau des collèges. Tel est l’objet de la signature de partenariat entre le ministère de l’Education nationale (MEN) et du Groupement semi-direct de Madagascar (GSDM), à Anosy, hier. «Les paysans sont dans une situation de précarité et ne veulent pas changer les techniques traditionnelles auxquelles ils sont habitués. C’est pourquoi nous voudrions initier les jeunes sur ces nouvelles techniques.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Tunisie) Start-up africaine de la semaine : Vitalight Lab innove avec "l'or vert" des microalgues

(Tunisie) Start-up africaine de la semaine : Vitalight Lab innove avec "l'or vert" des microalgues | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La société tunisienne d'Ilyes Gouja propose des produits alimentaires et cosmétiques fabriqués à partir de microalgues reconnus pour leurs bienfaits. Dans ce secteur prisé, Vitalight Lab apporte un savoir-faire technologique innovant.

Qu’est-ce qui peut être à la fois carburant, engrais, alimentation animale et humaine, et cosmétique ? Les microalgues. Mi-végétaux, mi-animaux, ces micro-organismes sont connus et exploités depuis des siècles : les Aztèques et les peuples du lac du Tchad en consommaient.

Présents dans les mers, les lagunes et les eaux douces, les microalgues, qui comptent des milliers d’espèces, sont partout et représentent la moitié de la matière organique sur la planète.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Maroc) Plaidoyer pour la valorisation du cactus

(Maroc) Plaidoyer pour la valorisation du cactus | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Une journée d’études sur le cactus et les cultures alternatives dans la province de Rehamna a eu lieu, dernièrement à Benguerir, sous le slogan «Une agriculture durable pour l’adaptation aux changements climatiques».

La rencontre de Benguerir a été l’occasion pour mettre en évidence les résultats de moult recherches relatives au développement de la culture du cactus et échanger sur les meilleures pratiques en matière de cultures alternatives adaptées aux conditions climatiques difficiles. Peu consommateur d’eau et exigeant peu d’entretien, le cactus a en effet contribué à une montée en puissance de l’agriculture dans la province de Rehamna où cette culture couvre près de 50.000 hectares, soit le tiers de la superficie plantée au niveau national.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Kenya) A réécouter : L'Afrique en marche - La transformation des déchets agricoles au Kenya

(Kenya) A réécouter : L'Afrique en marche - La transformation des déchets agricoles au Kenya | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La région de Mwea, au Kenya, à une centaine de kilomètres au nord de Nairobi, est responsable de 90% de la production nationale de riz. Les fermiers des environs de la ville de Wanguru produisent 21 millions de tonnes de riz par an en générant d’énormes quantités de déchets agricoles. Il y a près de deux ans, Samuel Rigu, fondateur de Safi Organics, a trouvé un moyen simple de transformer ces déchets en engrais 100% bio.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Sénégal) Un procédé de compostage breveté par l'Office africain de la propriété intellectuelle

(Sénégal) Un procédé de compostage breveté par l'Office africain de la propriété intellectuelle | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

C’est un gâchis que les restes d’aliments finissent dans des poubelles et décharges. Papa Mor Dieng vient de leur donner une utilité. Il a produit un compost d’une bonne qualité fertilisante attestée par des instituts spécialisés. L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) lui a donné un brevet.

«Rien ne se perd. Rien ne se crée. Tout se transforme». Cette maxime a encore plus de poids aujourd’hui que depuis qu’elle a été lancée par le chimiste et philosophe français Antoine Laurent Lavoisier. Dans le domaine de l’agrobusiness et de l’industrie, on assiste à une course vers le recyclage. C’est plus qu’un effet de mode. C’est un impératif pour tous ceux qui se préoccupent de la préservation de l’environnement et de la viabilité des systèmes d’exploitation agricole. Ils ont certainement raison. Le recours à l’engrais et aux pesticides a créé beaucoup de problèmes environnementaux et sociaux. Aujourd’hui, il faut réinventer de nouvelles pratiques agraires et agricoles. Au Sénégal, des acteurs comme Papa Mor Dieng sont engagés sur la voie de la recherche des alternatives.

 

Brevet disponible ici : http://www.oapi.int/Ressources/memoire/17292.pdf

more...
Voix Africaine's comment, January 12, 12:42 PM
c'est un peu léger, je trouve comme administration l'OAPI. POur nous, par exemple, c'était basé sur notre bonne foi.
Organic'Vallée's comment, January 12, 12:45 PM
Ah, les terres noires, c'est la Terra Preta ? => http://sco.lt/9F2pxB Intéressant ces détails sur l'OAPI, merci !
Katell Rochard's comment, January 12, 1:54 PM
merci à toutes les deux :) oui la terra prata, mais c'est plutôt connu en Amérique latine je crois, et en Afrique anciennement pratiqué puis oublié?
Rescooped by Organic'Vallée from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

(Côte d'Ivoire) Grand-Lahou, le village qui s’efface, mangé par l’océan

(Côte d'Ivoire) Grand-Lahou, le village qui s’efface, mangé par l’océan | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Regard rivé sur l’océan, Dieudonné Tabah semble épuisé. Les bras chargés de bambous, le pêcheur marque une pause et fixe les vagues, qui viennent s’écraser à quelques mètres de ses pieds. Le bout de structure qui tient encore debout, à ses côtés, constitue ce qu’il reste de sa maison : il la démonte pour la reconstruire plus loin, hors de portée des éléments. En moins de dix ans, « c’est la quatrième fois que je déménage, déplore-t-il, résigné. L’Atlantique se rapproche sans cesse. »

 

Des maisons comme celle de Dieudonné, Lahou-Kpanda en compte des centaines. A 150 km d’Abidjan, le village de près de 7 000 habitants, érigé sur une langue de sable coincée entre océan et lagune, constitue ce qu’il reste de la ville coloniale de Grand-Lahou. L’ensemble des administrations de cette dernière et une grande partie de la population ont été réimplantés en 1973 à 18 km de là, loin de la côte. Aujourd’hui, ils sont près de 12 000 à vivre dans la « nouvelle ville » de Grand-Lahou.

 

Car la zone disparaît. Lentement mais sûrement. Depuis quarante ans, le rivage est avalé vers le nord par l’océan, à raison de 1 à 2 m par an. « Dans mon enfance, on pouvait marcher 3 km depuis la lagune avant d’atteindre la mer. Aujourd’hui, il y a 500 m au plus », évalue Eugène Koffi, né dans la commune en 1943. Le phare, l’école, l’hôpital qui l’a vu naître, les ruines des maisons coloniales qui attiraient les touristes, tout a disparu. (...)


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) Le Burkina Faso accueillera la cérémonie marquant la fin de l’Année internationale des légumineuses 2016

(Monde) Le Burkina Faso accueillera la cérémonie marquant la fin de l’Année internationale des légumineuses 2016 | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, accueillera la cérémonie de clôture de l'Année internationale des légumineuses, qui tout au long de l'année 2016 avait pour objectif de mettre en lumière les bienfaits nutritionnels exceptionnels qu'offrent les légumineuses aux régimes alimentaires humains, et ce, à travers de nombreux événements, publications et autres activités.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Afrique) Changements climatiques : menace sur la culture de café à l'est du continent 

(Afrique) Changements climatiques : menace sur la culture de café à l'est du continent  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
L'Afrique de l'Est pourrait ne plus produire de café d'ici à la fin de ce siècle. C'est l'une des principales conclusions d'un rapport de l'Institut australien du climat. Les scientifiques estiment que d'ici 2050, les effets du réchauffement climatique auront diminué les surfaces propices à la culture du café de 50 % !

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Côte d'Ivoire) La production de bio-charbon en expérimentation à Bouaké

(Côte d'Ivoire) La production de bio-charbon en expérimentation à Bouaké | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Le lancement d’un projet de production de charbon biologique (ou charbon- bio) initié par une entreprise locale dénommée THYSNER en collaboration avec l’ONG Wake Up Africa (WUA), a démarré par une session de formation théorique et pratique de production d’échantillons d’une semaine qui s’est achevée, jeudi, à Bouaké, par une séance de démonstration de l’usage de ce biocombustible et la remise de diplôme.
more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Swaziland) Objectif : produire un tiers de son électricité grâce à la biomasse d'ici 3 ans

(Swaziland) Objectif : produire un tiers de son électricité grâce à la biomasse d'ici 3 ans | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le Swaziland, petit pays d’Afrique australe enclavé par l’Afrique du Sud et bordé par le Mozambique, se lance dans la filière biomasse. Le Royaume compte construire une centrale à biomasse d’une capacité de 35 MW qui devrait être opérationnelle d’ici trois ans, et permettre de satisfaire 28% de ses besoins en électricité.

more...
No comment yet.