Échos circulaires de la matière organique
2.6K views | +3 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Monde) ONU : il faut "renoncer progressivement à l’agriculture industrielle" 

(Monde) ONU : il faut "renoncer progressivement à l’agriculture industrielle"  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La rapporteure spéciale sur le droit à l’alimentation de l’ONU dresse un réquisitoire des conséquences délétères des pesticides sur la faune, la flore et l’être humain. Elle plaide pour que les transnationales soient comptables de leurs actes et dynamite un mythe: la sécurité alimentaire ne dépend pas de l’usage des pesticides.
«Etre tributaire de pesticides dangereux est une solution à court terme qui porte atteinte au droit à une alimentation suffisante et au droit à la santé des générations actuelles et des générations futures.» Hilal Elver n’a pas la notoriété d’un Olivier De Schutter ou l’aura d’un Jean Ziegler mais, tout comme ses prédécesseurs au poste de rapporteur spécial sur le droit à l’alimentation, cette juriste turque a la plume acérée. Dans un rapport consacré aux méfaits écologiques, sanitaires et sociaux des pesticides[1], elle dresse un réquisitoire implacable contre ces substances. Certes, elles ont «sans conteste contribué à permettre à la production agricole de faire face à des hausses sans précédent de la demande alimentaire», mais au prix de désastres sur «la santé humaine et l’environnement». Un procès à charge contre les transnationales, dont certaines activités devraient être pouvoir être encadrées et, le cas échéant, sanctionnées.

more...
No comment yet.
Rescooped by Organic'Vallée from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

(Côtes d'Armor) Pesticides : deux victimes brisent l'omerta

(Côtes d'Armor) Pesticides : deux victimes brisent l'omerta | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Père et fils, Raymond et Noël Pouliquen sortent du silence. Gravement intoxiqués, ils doivent se battre pour faire reconnaître leur maladie professionnelle. Un vrai parcours du combattant.

Leurs accusations sont terribles.Lorsque Raymond et Noël Pouliquen, le père et le fils, racontent leur calvaire, pas une mouche ne vole, hier, au Club de la presse de Rennes. Leurs soutiens sont très nombreux. Des ex-salariés de Nutréa-Triskalia, victimes eux aussi des pesticides, les associations Générations futures, Comité de soutien aux victimes, l'union syndicale Solidaires. Et même Paul François, président de Phyto-victimes, le premier agriculteur français à avoir réussi à faire condamner la multinationale Monsanto.

Raymond, 69 ans, atteint d'une leucémie, et son fils Noël, 49 ans, d'un lymphome, détaillent leurs conditions de travail à la plate-forme logistique de Nutréa-Triskalia, à Glomel (Côtes-d'Armor), où ils ont été pendant des années exposés à des pesticides. 

Via Katell Rochard
Organic'Vallée's insight:
Katell Rochard cite :
"C'est amusant: Bayer, BASF, Sanofi fabriquent les pesticides, mais aussi les médicaments. Je retrouve leurs noms sur les seringues qui nous piquent..." souligne, amer, Paul François.
more...
Katell Rochard's curator insight, September 10, 2016 12:42 PM
"C'est amusant: Bayer, BASF, Sanofi fabriquent les pesticides, mais aussi les médicaments. Je retrouve leurs noms sur les seringues qui nous piquent..." souligne, amer, Paul François.
HumdeBut's curator insight, September 10, 2016 1:51 PM
"C'est amusant (?!): Bayer, BASF, Sanofi fabriquent les pesticides, mais aussi les médicaments. Je retrouve leurs noms sur les seringues qui nous piquent..."