(Côtes d'Armor) Pesticides : deux victimes brisent l'omerta | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it
Père et fils, Raymond et Noël Pouliquen sortent du silence. Gravement intoxiqués, ils doivent se battre pour faire reconnaître leur maladie professionnelle. Un vrai parcours du combattant.

Leurs accusations sont terribles.Lorsque Raymond et Noël Pouliquen, le père et le fils, racontent leur calvaire, pas une mouche ne vole, hier, au Club de la presse de Rennes. Leurs soutiens sont très nombreux. Des ex-salariés de Nutréa-Triskalia, victimes eux aussi des pesticides, les associations Générations futures, Comité de soutien aux victimes, l'union syndicale Solidaires. Et même Paul François, président de Phyto-victimes, le premier agriculteur français à avoir réussi à faire condamner la multinationale Monsanto.

Raymond, 69 ans, atteint d'une leucémie, et son fils Noël, 49 ans, d'un lymphome, détaillent leurs conditions de travail à la plate-forme logistique de Nutréa-Triskalia, à Glomel (Côtes-d'Armor), où ils ont été pendant des années exposés à des pesticides. 

Via Katell Rochard