Échos circulaires de la matière organique
3.3K views | +13 today
Follow
Échos circulaires de la matière organique
D'ici, d'ailleurs, double fil rouge : économie circulaire et matière organique. Exemples de sujets de prédilection : les bio-déchets, la conservation des sols, le compostage, les nouvelles filières de la bio-économie, le marc de café, les circuits courts, etc. Tout est lié.
Your new post is loading...
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Haute-Garonne) Les Jardins en fête

(Haute-Garonne) Les Jardins en fête | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La fête des jardins du Comminges à Huos aura lieu ce week-end.

Vendredi 19 mai, à 14 heures : ateliers autour du végétal : plantes sauvages, jardinez sans moyens, décorez avec des végétaux.

Samedi 20 mai, de 11 heures à 18 heures : vente de plants, découverte du maraîchage bio et des arbres fruitiers, échanges de semences et desplants, tri des déchets, compostage et réalisation de couvre-sol, fabrication d'un hôtel à insectes, vente et animation d'objets en bambou…

Entrée gratuite.
Contact : 05 61 89 04 87 ou consulter le site  CLIC 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Débordés par le succès, les agriculteurs bio se tournent vers le gouvernement

(France) Débordés par le succès, les agriculteurs bio se tournent vers le gouvernement | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Les 32 326 producteurs bio français espèrent recevoir plus de soutien public du nouveau gouvernement pour "accompagner" la vague massive d'agriculteurs qui se tournent vers le bio.
Selon la FNAB, les projets de développement du bio dans les régions sont très importants pour 2017. A titre d'exemple, 10.000 hectares devraient passer en bio en 2017 dans la région Grand-Est, 15 000 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 10 000 en Occitanie.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Haute-Garonne) Un label «territoire engagé» pour «Bio Vallée Lauragais»

(Haute-Garonne) Un label «territoire engagé» pour «Bio Vallée Lauragais» | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

«Bio Vallée Lauragais» tiendra son assemblée générale, dans la grande salle de la mairie, le lundi 22 mai, à 10 heures. À l'issue de cette réunion, vers midi, l'association fondée sur une idée d'Alain Chatillon et présidée par Bernard Storup, remettra le label «Territoire bio engagé», aux communes de Revel, Sorèze et Bélesta-Lauragais, pour les récompenser de leur investissement pour atteindre un pourcentage significatif de leurs surfaces agricoles en bio. Depuis 2014, l'association «Interbio Midi-Pyrénées», organisation professionnelle qui accompagne les acteurs de la filière bio, labellisée grâce au soutien de la Région Occitanie et des collectivités territoriales engagées en faveur de l'agriculture biologique, décerne ce label aux collectivités qui remplissent certains critères. Il faut par exemple un minimum de 6 % de la surface agricole de son territoire cultivé en bio mais aussi, que les établissements de restauration collective de son territoire utilisent au minimum 20% de leurs approvisionnements en bio.

En attendant, ce jeudi 18 mai, à 14 heures, dans les locaux du Sipom, chemin de Saint-Pierre, «Bio Vallée Lauragais» organise un atelier thématique sur : «l'économie circulaire, écologie industrielle et territoires».

Renseignements au : 05 61 81 04 26.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Aveyron) La LPO invite à la fête de la nature

La Fête de la nature se déroulera les 17, 20 et 21 mai.
Les événements proposés par la LPO Aveyron dans le cadre de la prochaine fête de la nature dont le thème cette année est «Les superpouvoirs de la nature » : Mercredi 17 mai, à Saint-Affrique, à la rencontre de la biodiversité dans les milieux agricoles. Comment l'agroécologie peut-elle favoriser le retour de la diversité vivante ? Tour de plaine naturaliste sur le Saint-Affricain. Renseignement et inscriptions : Alain Hardy, 06 24 66 15 23.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) La stratégie nationale de mobilisation de la biomasse en consultation  

(France) La stratégie nationale de mobilisation de la biomasse en consultation   | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Mise en consultation sur le site du ministère de l'Environnement, la stratégie nationale de mobilisation de la biomasse définit un cadre global pour l’action publique qui guidera les mesures plus opérationnelles proposées dans les schémas régionaux biomasse en cours d'élaboration en parallèle.
Le ministère vient de mettre en consultation jusqu'au 9 juin prochain le projet de stratégie nationale de mobilisation de la biomasse (SNMB). Cette stratégie non prescriptive définit un cadre global pour l’action publique qui guidera les mesures plus opérationnelles  proposées dans les schémas régionaux biomasse toujours en cours d'élaboration en dépit de la date butoir fixée à février 2017.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Finistère) Grâce aux serristes, la commune de Cléder est raccordée au gaz naturel

(Finistère) Grâce aux serristes, la commune de Cléder est raccordée au gaz naturel | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Ça fait trente ans qu'on attendait ce moment". Le 3 mai dernier, Cléder a inauguré l'arrivée du gaz naturel. Un combat de longue haleine", qu'a résumé Jean-Marc Roué. "Ici, les serres se sont développées à partir de 1990. Et elles représentent aujourd'hui le premier secteur d'emploi de la commune, avec près de 300 équivalents temps plein".
Chauffées au fioul lourd ou au charbon, elles perdent en compétitivité au moment de la flambée du coût de l'énergie. "Les prix sont très fluctuants, note le serriste. Les taxes sur le charbon augmentent tous les ans. Et ce n'est pas franchement une énergie d'avenir". 
Épaulés par le Sdef, le syndicat d'électrification départemental, à qui la commune a délégué sa compétence, les serristes lancent un premier appel d'offre. Les travaux ont débuté la semaine dernière. "Une fois toutes les cogénérations installées, la production électrique sera de 18 MW, de quoi alimenter l'équivalent de 18 000 foyers", indique Antoine Corroleur, le président du Sdef. 
"Nous allons créer des circuits courts en énergie aussi, en valorisant les effluents d'élevage, les cultures énergétiques, les déchets verts ou issus de l'agroalimentaire, les boues des stations d'épuration", rajoute Dominique Ramard, conseiller régional délégué à la transition énergétique. Au profit de l'environnement. "Le gaz naturel dégage 25 % de gaz à effet de serre de moins que le fioul lourd, 35 % de moins que le charbon".

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Gironde) 20 mai : Marche pour l'agroécologie, contre Monsanto & Co 

(Gironde) 20 mai : Marche pour l'agroécologie, contre Monsanto & Co  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

2000 personnes ont marché contre Monsanto à Bordeaux l’an dernier. Le 20 mai prochain, les organisateurs de cet évènement mondial espèrent une mobilisation au moins aussi importante.
Le collectif Combat Monsanto, qui regroupe entre autres Greenpeace, Attac et les Amis de la Terre, dénonce « la mainmise des multinationales et du secteur de la finance sur la production agricole », à l’origine d’un « désastre environnemental, social et sanitaire ».
Il défend « le développement des alternatives agro-écologiques, le boycott des multinationales, le soutien à l’agriculture « bio-locale-paysanne » et l’engagement citoyen en faveur d’une agriculture écologique et sociale ».
A Bordeaux, cette mobilisation citoyenne et festive, pour l’agro-écologie et contre Monsanto & Co partira à 14H de la Place de la Victoire le samedi 20 mai prochain.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Cinq ans pour faire de la France le pays leader de l’économie circulaire

(France) Cinq ans pour faire de la France le pays leader de l’économie circulaire | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

La volonté de concilier économie, préservation du milieu et des ressources tout comme le développement de l'activité est affichée par tous. Pourtant, quand il s'agit de passer à une échelle nationale, la conciliation autour d'objectifs partagés et engageants se révèle beaucoup plus difficile pour ne pas dire décevante si on considère l'énergie dépensée face aux résultats obtenus.
La loi transition énergétique engage notre pays dans une meilleure efficacité de ses ressources et l'économie circulaire. Ce modèle de développement est très concret, ses formes sont adaptables à des gouvernances très variées, et ses bénéfices ont été démontrés au travers de plusieurs études, notamment menées par la Fondation Ellen MacArthur et le cabinet McKinsey .
L'économie circulaire doit valoriser les initiatives qui souvent émergent des territoires, pour en faire des actes réalistes, concrets pour nos concitoyens, pour notre économie, pour avancer dans une société de moindre impact et ouvrir la voie à une création de valeur qui ne soit pas basée sur la consommation de ressources finies.
Emmanuel Macron, candidat a régulièrement rappelé sa volonté de faire de la « France le pays leader de l'économie circulaire ». Elu président de la République, au moment de nommer un Premier ministre et un gouvernement il est indispensable de passer à l'action dans ce domaine. Le gouvernement devra intégrer l'économie circulaire en attribution à un de ces membres, qui aura pour responsabilité d'enclencher la stratégie de transition vers l'économie circulaire inscrite dans la loi mais en attente de concrétisation.

François-Michel Lambert est président de l'Institut de l'économie circulaire, Fabrice Bonnifet et Helene Valade sont président et vice-présidente du Collège des directeurs du développement durable (C3D), Geraud Guibert est président de La Fabrique écologique, Arnaud Gossement est avocat spécialisé dans l'environnement.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(International) En 2016, les cultures OGM sont reparties à l'assaut de la planète 

(International) En 2016, les cultures OGM sont reparties à l'assaut de la planète  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Les cultures OGM sont reparties à l’assaut de la planète en 2016, après avoir marqué le pas pour la première fois en 2015, avec une augmentation de 3% des surfaces plantées à 185,1 millions d’hectares dans 26 pays du monde.
L’ISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications), une ONG favorable aux OGM financée notamment par le groupe américain Monsanto, qui a publié ce décompte, voit dans l’augmentation des surfaces la confirmation de son verdict d’un recul uniquement « conjoncturel » en 2015, dû « aux prix bas mondiaux des denrées ».
La prédiction de l’ISAAA selon laquelle les plantations d’OGM repartiraient à la hausse dès que les prix augmenteraient « s’est réalisée », note le rapport annuel de l’ONG, « contrairement à la propagande des détracteurs selon laquelle la biotechnologie ne convainc pas les fermiers ».
En 2015, après 19 ans de croissance annuelle consécutive, les surfaces cultivées en OGM avaient reculé pour la première fois, de 1%, à 179,7 millions d’hectares contre 181,5 millions en 2014, selon le rapport 2015 de l’ISAAA.
En 2016, les États-Unis continuent d’être au premier rang des pays OGM avec 72,9 millions d’hectares, suivis par le Brésil (49,1), l’Argentine (23,8), le Canada (11,6), et l’Inde (10,8).
A eux cinq, ces pays représentent 91% de la superficie totale de plantations OGM.
En Europe, les surfaces ont progressé de 17% par rapport à 2015, soit au total 136.363 hectares de maïs MON 81, commercialisé par Monsanto.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) La légumineuse dans le champ de la performance

(France) La légumineuse dans le champ de la performance | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Quand on regarde chez nos éleveurs pour savoir ce dont ils ont besoin, nous constatons qu’il y a quelque chose qui monte indéniablement : c’est la culture des légumineuses. Pour produire de l’énergie dans les fourrages, il n’y pas de souci. De la protéine, on savait moins bien faire. Mais au regard de l’évolution des marchés aujourd’hui, un défi est de réduire la dépendance des élevages par rapport au tourteau de soja, par exemple. Si on veut le relever, les légumineuses sont un moyen. Avec, on peut équilibrer ses rations. C’est possible et ça marche.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Ile-de-France) Paris XIXe : et si vous installiez un composteur dans votre quartier

(Ile-de-France) Paris XIXe : et si vous installiez un composteur dans votre quartier | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Vous trouvez que jeter vos épluchures de carottes, votre trognon de pomme ou votre filtre à café usagé avec le tout-venant des autres déchets relève de l’aberration écologique ? Alors vous êtes mûr pour passer au compostage. Cela tombe bien, la mairie du XIXe lance en ce moment un appel à projets pour installer des composteurs de quartier.
Associations, conseils de quartier, collectifs d’habitants ont jusqu’au 15 juin pour soumettre une proposition d’emplacement pour ces grosses boîtes en plastique ou en bois qui transforment les biodéchets en terreau léger réutilisable dans les parcs ou les jardinières.
Après examen technique, les projets les plus aboutis pourront bénéficier d’un soutien financier, de l’expertise des services municipaux et de celle d’un maître composteur.
Renseignements au 01.44.52.28.34 ou par mail : compostage19@paris.fr

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Oise) Méthanisation : L’UTC et UniLaSalle créent un groupement d’intérêt scientifique

(Oise) Méthanisation : L’UTC et UniLaSalle créent un groupement d’intérêt scientifique | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

C’est sur la « voie solide » que vont se concentrer l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) et l’Institut Polytechnique LaSalle de Beauvais (UniLaSalle). Les deux fabricants de matière grise ont annoncé la création d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS), afin de développer les procédés de biométhanisation en région Hauts-de-France et sur le territoire du Pôle de compétitivité IAR (Industries et Agro-Ressources). Intitulée « Solimétha », pour Méthanisation de sous-produits d’origine agronomique et agro-industrielle en voie sèche, solide ou pâteuse, la convention, renouvelable, engage les deux établissements pour 4 ans.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Trois conseils pour pratiquer la permaculture sur son balcon

(France) Trois conseils pour pratiquer la permaculture sur son balcon | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Et si l'on remplaçait les pots de géraniums par un potager fleuri ou une mini forêt-jardin ? La permaculture nous invite à cultiver la diversité et à nous reconnecter à la nature. Pas d'engrais ni de pesticides. Tout est dans la nature. Le secret, c'est de s'adapter à la météo, aux saisons, de favoriser la présence des auxiliaires, l'entraide chez les plantes. Utiliser la force du vivant au lieu de chercher à le détruire, favoriser la coopération au lieu de la compétition. Une démarche qui pourrait transformer notre vie... 

Trois conseils pour pratiquer la permaculture sur son balcon :
- Tenir compte du soleil et du vent  
Suivant les saisons et les heures de la journée, le soleil n'éclaire pas les mêmes zones et chauffe avec plus ou moins d'intensité. A chacun de trouver la meilleure place pour chaque chose et de veiller à ce que chaque plante bénéficie de l'ensoleillement qu'il lui faut. 

- Cultiver de manière étagée 
Pour utiliser au mieux cet espace réduit, il ne faut pas hésiter à cultiver à la verticale. Un arbre fruitier nain peut très bien se plaire sur un balcon, à condition d'avoir de la lumière et de ne pas être trop exposé au vent. A son pied l'on pourra faire pousser de la roquette, du persil... 
- Transformer les déchets en ressources 
Les parcs sont de précieux pourvoyeurs de feuilles mortes qui viendront recouvrir les jardinières et freiner l'évaporation de l'eau puis enrichir la terre en se décomposant. On peut aussi fabriquer son propre terreau en pratiquant le lombricompostage.

En transformant les déchets en ressources, on participe au cycle de la vie. Une démarche qui s'inscrit parfaitement dans l'esprit de la permaculture.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne

(Pyrénées-Atlantiques) Fraises Marubia : 50 nuances de rouge aux portes de Bayonne | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Saviez-vous qu'au Pays basque on peut consommer de la fraise locale ? C'est le défi que relève, chaque année, la famille Laporte, maraîchers installés à Bayonne et à Tarnos.
Rondes, allongées, acidulées ou douces, plus ou moins charnues mais toujours rouges surmontées d'un beau pédoncule vert, les fraises sont la promesse de desserts sucrés annonçant les beaux jours.
Dans leurs barquettes cartonnées, les gariguettes, maras des bois et autres charlottes proposées par le maraîcher Pierre Laporte, dont la ferme Dache Dise est implantée aux portes de Bayonne, prouvent chaque semaine au consommateur qu'on peut aussi manger de la fraise locale au Pays basque. Face à la fraise de Dordogne ou du Lot-et-Garonne, les Laporte tirent leur épingle du jeu en proposant plusieurs tonnes de fruits rouges produits localement, chaque année. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Doubs) Avec la méthanisation, le maraîchage ça gaze 

(Doubs) Avec la méthanisation, le maraîchage ça gaze  | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Un Gaec du Doubs a franchi le pas en 2011. Un investissement très lourd, 1,6 millions d'euros, mais désormais deux salariés ont été embauchés pour assurer la culture des légumes de saison maintenus à la bonne température grâce à l'énergie produite par l'utilisation du biogaz issu de l'unité de méthanisation

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Essonne) Oz, le robot désherbeur, facilite la vie des maraîchers bio

(Essonne) Oz, le robot désherbeur, facilite la vie des maraîchers bio | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Pendant 3 ans, cette machine autonome va être testée par Laurent Dallier et sa fille Mélanie, exploitants à Chatignonville. Elle les aidera pour enlever les mauvaises herbes et transporter les récoltes. Cet assistant autonome a été développé par une société toulousaine, Naïo Technologies, il y a 5 ans. 

Le robot Oz est le fruit d’une convention signée entre le conseil régional et les chambres d’agriculture d’Ile-de-France. Ces deux organismes, accompagnés par Groupama Val-de-Loire, ont lancé une politique de soutien à l’innovation. Ils voient en ce petit robot électrique de moins d’un mètre de long, 40 cm de large et de 120 kg, équipé d’un laser et de caméras détectrices, la possibilité d’améliorer les conditions de travail des exploitants. Le robot Oz réduit la pénibilité des tâches des maraîchers, il leur fait gagner du temps et il respecte l’environnement car il contribue à utiliser moins de produits phytosanitaires.

more...
Vivalist's curator insight, May 16, 4:49 AM
Naïo Technologies est une entreprise Toulousaine qui a pu se développer grâce au soutien du fablab Artilect
https://twitter.com/FabLab_Toulouse. Leur robot Oz d'aide au maraîchage va entrer en test dans cette exploitation familiale d'Île de France.

A suivre


Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Seine Maritime) 300kg de légumes sur un jardin grand comme un ring de boxe

(Seine Maritime) 300kg de légumes sur un jardin grand comme un ring de boxe | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Un jardinier venu au jardin sur le tard cultive sur un terrain de 35 m² de quoi se nourrir lui et sa femme toute l’année. Joseph Chauffrey n’a pas d’exploitation agricole. Et pourtant, il fait pousser une grande variétés de légumes dans son petit bout de jardin qui jouxte sa maison de Sotteville-les-Rouen en Seine Maritime. Il réussi à récolter 300 kg de légumes sur un si petit terrain grâce à la permaculture. Ses épinards, ses oignons, ses poireaux, carottes, potirons… sont devenus des études de cas pour les étudiants en agro écologie qui lui rendent visite.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Vendée) AgriBioMéthane va ouvrir la première station-service « verte »

(Vendée) AgriBioMéthane va ouvrir la première station-service « verte » | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Comment faire le plein à la ferme ou presque. Ce sera le cas en septembre prochain à Mortagne-sur-Sèvre, en Vendée, où va s'ouvrir une station de biométhane carburant, le bioGNV, issu de la transformation d'effluents agricoles et de déchets agroalimentaires. Jusqu'à présent, l'unité injectait sa production dans le réseau de gaz naturel de GRDF, contribuant à alimenter près de 2.100 habitants et des acteurs de l'agroalimentaire. Cette station est une nouvelle étape qui alimentera jusqu'à huit camions par heure, avec une voie pour véhicules légers. Elle disposera d'une capacité supérieure à 1.000 tonnes d'« Agricarbur » par an, l'équivalent de 1 million de litres de gasoil, soit la consommation annuelle de 800 véhicules particuliers ou de 40 poids lourds.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Indre-et-Loire) Des agriculteurs attentifs à la terre nourricière

(Indre-et-Loire) Des agriculteurs attentifs à la terre nourricière | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Ces agriculteurs d'Indre-et-Loire sont une trentaine au sein de leur Groupe de systèmes innovants. Ils développent depuis trois ans de nouvelles méthodes de travail plus respectueuses des sols.
Sans être “ bio ”, ces agriculteurs réunis au sein du GSI 37 utilisent des biotechnologies pour mieux conserver les sols, tout en optimisant leurs productions.
Ce matin-là, c'est chez un des leurs, Pierre Arnault, à la ferme de la Richardière, entre Cormery et Saint-Branchs, qu'une douzaine d'agriculteurs du « Groupe systèmes innovants 37 » (GSI) se réunissaient. Ces agriculteurs sont une trentaine au sein du GSI sur tout le département. C'est « pour répondre aux grands enjeux économiques, environnementaux et agronomiques de demain » qu'ils mènent cette initiative depuis 2011, avec l'appui de leur chambre consulaire. Ensemble, ils développent des itinéraires techniques innovants et pratiquent, entre autres, l'agriculture de conservation, qui place le sol au cœur du système agronomique.
En quoi cela consiste-t-il ? « Notamment à développer la fertilité des sols en réduisant les interventions du type labour ou travaux lourds, à diversifier les cultures, à réduire les usages de phytosanitaires », explique l'un des leurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Chaleur renouvelable : la concurrence des énergies fossiles plombe les filières

(France) Chaleur renouvelable : la concurrence des énergies fossiles plombe les filières | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

L'énergie, ce n'est pas que l'électricité : 47% de l'énergie est consommée en France sous forme de chaleur. A l'heure actuelle, seuls 18% de cette consommation sont assouvis par de la chaleur d'origine renouvelable ou de récupération. En cause ? Une concurrence accrue des énergies fossiles et notamment du gaz qui fournit aujourd'hui 30% des besoins. Pourtant, la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) fixe des objectifs ambitieux : la chaleur renouvelable devra répondre à 38% des besoins de chaleur d'ici à 2023 avec une production de 19 Mtep soit un doublement par rapport à aujourd'hui. Un défi pour ce secteur qualifié de "géant dormant".

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Gaz renouvelable : tous les feux sont au vert

(France) Gaz renouvelable : tous les feux sont au vert | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

L’injection de biométhane dans le réseau de gaz, autorisée depuis 2011 seulement, croît très vite. En France, il existait 26 sites d’injection fin 2016 (contre 17 fin 2015) pour une production totale de 215 GWh, équivalent à la consommation de 18 000 logements ou 1 000 bus. En mars, on comptait déjà six sites de plus. Les pouvoirs publics ne sont pas étrangers à cette envolée. Ils voient dans cette énergie renouvelable de multiples avantages : baisse des émissions de gaz à effet de serre (GES), meilleure gestion des déchets, moindre dépendance du pays aux importations de gaz, complément de revenus pour les agriculteurs, créations d’emplois… La filière biométhane pourrait créer «de 2 000 à 3 000 emplois directs non délocalisables à l’horizon 2020», estimaient en février plusieurs gros acteurs, dont GRDF, le principal distributeur de gaz en France. Pour l’ensemble de la filière biogaz, le chiffre grimpe à «plus de 10 000 emplois de développement-construction et près de 5 000 dans l’exploitation et la maintenance». De quoi, au-delà des grands groupes comme Engie, profiter à des PME comme Chaumeca (Nord) ou Prodeval (Drôme). La filière étant toute jeune, le coût de production reste élevé (quatre à cinq fois le coût du gaz fossile importé). Pour l’aider à décoller, l’Etat la soutient en assurant aux producteurs de biométhane (agriculteurs, industriels, collectivités…) la vente de leur gaz à un tarif avantageux, garanti pour quinze ans. La loi de transition énergétique de 2015 fixe, elle, un objectif de 10 % de gaz renouvelable consommé en 2030.

Aujourd’hui, les consommateurs de gaz vert sont quasi exclusivement des collectivités et entreprises. Et son principal usage est le biométhane carburant, aussi appelé BioGNV. En plus des stations privatives, une quarantaine de stations publiques de gaz naturel pour véhicule (GNV) en proposent, selon l’Association française du GNV. Et les ouvertures se multiplient en 2017, notamment de la part d’Engie et de sa filiale GNVert. 
Pour le consommateur, nul besoin de changer d’installation et le gaz vert ne coûte pas forcément plus cher. «Ce gaz sera donc même moins cher pour les particuliers qui voudront en utiliser pour leur chaudière, par exemple», assure Christophe Bellet, de GRDF. Quant à savoir si le gaz a bien été produit à partir de sources renouvelables, un mécanisme bien rôdé et contrôlé de «garanties d’origine» (GO) permet de le certifier. Pour chaque MWh de biométhane injecté dans le réseau, une GO est créée. Les fournisseurs de gaz vert s’engagent à acheter auprès des producteurs autant de GO que leurs clients ont consommé.
La vision d’Enercoop, un des fournisseurs du marché : «Le gaz renouvelable peut être un formidable levier d’accélération de la transition énergétique et écologique, de réappropriation citoyenne de ces enjeux, à condition de soutenir les projets de méthanisation vertueux, de taille raisonnable, qui associent différents acteurs sur un même territoire», explique Suzanne Renard, directrice du projet gaz du fournisseur. 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(Etats-Unis) Du lait de vache sans vache

(Etats-Unis) Du lait de vache sans vache | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Perfect Day, une start-up américaine, a mis au point une recette à base de levure qui imite le lait de vache, sans solliciter l’intervention d’un animal. Les deux scientifiques à l’origine de cette mixture, Ryan Pandya et Perumal Gandhi, ont introduit une ADN de vache, issue de plusieurs années de recherches de l’industrie laitière, dans une levure. L’ajout d’une pincée de sucre a entraîné la fermentation, créant des protéines laitières. Ces dernières sont mélangées à du sucre, des graisses et des nutriments végétaux afin d’aboutir au produit final, qui aurait, selon la start-up, le même goût et les mêmes valeurs nutritionnelles que le lait de vache traditionnel.
Le lait synthétique de Perfect Day pourrait réduire l’impact de la production de lait de vache sur la planète grâce à sa méthode de production innovante : «Nous sommes là pour offrir une nouvelle option aux consommateurs. Il y a de plus en plus de demandes concernant les produits laitiers, provoquant l’augmentation des fermes industrielles. Nous nous accordons tous pour dire qu’il nous faut moins de fermes de ce genre, et c’est quelque chose que nous pouvons faire», a affirmé le cofondateur au Guardian... 

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) Objectifs déchets de la loi de transition énergétique : pour Amorce, le compte n'y est pas

(France) Objectifs déchets de la loi de transition énergétique : pour Amorce, le compte n'y est pas | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Le réseau de collectivités et de professionnels Amorce organise le 17 mai un colloque sur les objectifs déchets de la loi de transition énergétique. C'est l'occasion de revenir sur cet enjeu et le rôle qu'ont à jouer les collectivités pour orienter les politiques publiques vers des choix plus pertinents en termes de gestion des déchets.

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(International) La hausse rapide du méthane alarme les climatologues

(International) La hausse rapide du méthane alarme les climatologues | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Alors que la conférence sur le climat s’est ouverte à Bonn, lundi 8 mai, les scientifiques s’alarment : le taux de méthane, le deuxième gaz à effet de serre après le CO2, augmente à toute vitesse dans l’atmosphère.
Un article publié en avril dans le journal Atmospheric Chemistry and Physics par un comité de 72 chercheurs fait état de cette augmentation inquiétante et de ses causes. 
Après une stagnation entre 2000 et 2007, la concentration atmosphérique de ce gaz a crû chaque année de 5 partie par milliard (ppb/an)
Des chiffres inquiétants : ils signifient que nous suivons le pire scénario du GIEC (Groupement intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) qui prévoit une augmentation de 3,3°C à 5,5°C d’ici 2100. En effet, le méthane est 28 fois plus réchauffant que le CO2 sur une période de 100 ans. Alors que la Cop23 a lieu du 8 au 18 mai 2017 à Bonn, en Allemagne, les négociations oublient quasiment de prendre en compte ce gaz...

more...
No comment yet.
Scooped by Organic'Vallée
Scoop.it!

(France) "Manger Bio Local en Entreprise" : un projet en passe d'être déployé sur l'ensemble du territoire

(France) "Manger Bio Local en Entreprise" : un projet en passe d'être déployé sur l'ensemble du territoire | Échos circulaires de la matière organique | Scoop.it

Jusqu'à présent, "Manger Bio Local en Entreprise" n'était qu'un projet local, initié en Rhône-Alpes par l'association Corabio et la société de conseil FL Conseil en 2011. Fort des 1,5 million d'euros d'achats bio régionaux réalisés fin 2016 par 22 restaurants d'entreprise, ce projet est en passe d'être généralisé. La société Orange et la Fédération nationale de l'agriculture biologique (Fnab) ont lancé, son déploiement national. L'objectif est de servir environ 11 millions de repas par an pour un budget annuel de 95 millions d'euros. Cela contribuera à structurer les filières d'agriculture biologique locale, à les pérenniser et à développer les gammes de produits existants.
La restauration collective reste peu concernée par ces initiatives. Certes, 59% des établissements de restauration collective déclaraient proposer des produits biologiques début 2015 alors qu'ils n'étaient que 4% avant 2006. Mais, comme le souligne la députée Brigitte Alain (EELV) dans un rapport de juillet 2015, "ces 59% sont peu significatifs puisqu'il peut s'agir de proposer un produit biologique une fois de temps en temps sans nécessairement qu'il y en ait au moins un à chaque repas".
Selon un sondage Ifop réalisé en 2016, 76% des Français sont favorables à l'introduction du bio dans les établissements de restauration collective.

more...
No comment yet.